jeudi 29 décembre 2016

Songe à la douceur - Clémentine Beauvais

"J'avais pour pour nous deux des dizaines de millions de projets,
des promesses à tenir et des éternités à remplir."

Auteur : Clémentine Beauvais
Éditions : Sarbacane
Collection : Exprim'
Genre : Romance, poésie
Prix : 15,50 €
Nombre de pages : 240
Résumé : 
Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c'est l'été, et il n'a rien d'autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant et plein d'ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s'est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s'aperçoit, maintenant, qu'il ne peut plus vivre loin d'elle. Mais est-ce qu'elle veut encore de lui ?



Avis :
Salut tout le monde ! 
Je viens pour vous parler d'un roman incroyable, imprévisible, magnifique.....
Ils s'agit du beau Songe à la douceur écrit par Clémentine Beauvais.
Cela faisait un moment que je voulais découvrir cette auteure dont presque tout le monde a aimé les romans. Toutes ses histoires me tentaient mais j'ai été littéralement attirée par cette réécriture d'un classique en vers. J'adore la poésie et je me doutais que ce livre allait me plaire.

Je vais essayer de vous en parler même si je pense que le mieux est de se plonger à l'aveugle dans cette pépite.
Eugène a 17 ans ; Tatiana 14. C'est le coup de foudre. Mais Eugène a dix-sept ans. Le soleil engloutira la planète, alors à quoi bon prendre la peine de vivre ? Ils sont idiots les gens, tellement naïfs. 
Eugène a 27 ans : Tatiana 24. Dans ce métro, dix ans plus tard, c'est le coup de foudre. Mais Tatiana est remplie de projets et Eugène n'a toujours pas trouvé de sens à sa vie. L'amour est-il la bonne voie ? Peut-on se retrouver et s'aimer après tant d'erreurs passées ?

Je ne vous en dirai pas plus simplement car ce livre est particulier, spécial et unique. Je ne vous en dirai pas plus parce que moi-même je ne peux pas en écrire plus. Ce roman est une pépite. Il est qualifié de "chef-d'oeuvre" et je suis d'accord. Ce n'est pas mon livre préféré mais je ne saurais lui donner un adjectif défini. Il est tellement original, dépaysant et vrai. Enormément vrai. Rien ne nous est caché de la dureté de l'amour, des problèmes entre deux personnes qui s'aiment sans pouvoir vivre ni profiter de ce sentiment unique et rare qui rend aveugle et sensible. Nos personnages nous font tout ressentir puissance 1000.

Ce roman est un coup de foudre pour moi. Un coup de foudre amoureux, amical, émotionnel et tellement d'autres choses. J’ai été projetée dans la tête de nos personnages tout en gardant un coup d'oeil extérieur pour se questionner.
Tout le talent de Clémentine Beauvais a résidé dans ce fait. Ce fait d'écrire à la perfection en vers libres, de nous transporter dans cette histoire d'amour magnifique mais loin d’être facile. On ne veut pas se retrouver à la place des personnages à cause des difficultés qu’ils rencontrent mais pourtant cette romance fait rêver.

J'ai été éblouie par la justesse de chaque phrase, de chaque citation. Emerveillée par le déroulement et les émotions de cette histoire époustouflante qui fait regarder le monde sous un oeil nouveau. Parfois, le narrateur fait quelques remarques ou interragit avec l’esprit de Tatiana et d’Eugène et j’ai vraiment bien aimé. À certains moments, j’avais l’impression d’être écartée de l’histoire et pourtant, cet élément rajoute de la richesse au roman.

Je ne vous ai pas encore parlé d’Eugène et de Tatiana, ces personnages exceptionnels, contradictoires, fous amoureux l’un de l’autre et intelligents. Je ne vous ai pas dit combien chacun de leurs traits de caractère ont résonné en moi. Je ne vous ai pas expliqué combien le désordre qui s’est mélé à leurs émotions m’a plu. Je ne vous ai pas affirmé avoir adoré ces deux personnages uniques, me retrouver dans leur esprit brouillé par l’amour et le doute. Je n’ai pas exprimé combien leurs réflexions parfois incongrues ont résonné dans mon esprit et m’ont fait me poser encore davantage de questions.

Le seul bémol pour moi a été le temps que prend la romance à naître. Mais après mûre réflexion, je me suis rendue compte que c'était une volonté. C'est long et compliqué car c'est ce qui se passe dans la vraie vie et au final, la romance est là, déjà présente. Simplement, elle n'est pas formulée. Donc au final, ce bémol n'en a pas été un. 
La fin est également renversante, époustouflante pour tout un tas de raisons que je vous laisse découvrir. Croyez moi, vous n'avez jamais rien lu de pareil. Vous n'êtes jamais entrés dans une ode à l'amour philosophique et poétique telle que Songe à la douceur.

Conclusion :
Ce roman nous fait réfléchir : sur la vie, sur la mort, à propos de l’amour de jeunesse, du coup de foudre. Mais aussi l’amitié, l’avenir et pleins d’autres choses qui touchent la société et chaque être humain. Dans cette histoire, on ne veut pas être à la place des personnages. Pourtant, Clémentine Beauvais nous parle avec tellement de passion grâce à sa plume sublime d'une histoire presque impossible que l'on ne peut qu'en rêver et imaginer le plus bel avenir possible pour nos héros si attachants. C'est indescriptible une histoire pareille, et j'espère sincèrement avoir réussi à convaincre ceux qui passent par là de la lire
Je crois que je pourrais continuer à encenser cette œuvre encore longtemps mais je vais m'arrêter là. Je n'ai qu'une chose à vous dire. Ce livre est exceptionnellement bien écrit, cette romance est sublime et affreuse à la fois. Je vous en supplie, lisez cette histoire qui m'a tellement touchée.


Un hymne poétique plein de réflexions et unique au monde.

mercredi 7 décembre 2016

Book Haul Novembre 2016

Salut tout le monde !
On se retrouve pour que je vous parle de mes achats du mois de Novembre ! C'est un Book Haul très raisonnable pour une fois et j'avoue que j'en suis plutôt fière ! Ce mois-ci, 3 livres s'ajoutent à ma PAL ! Heureusement, car le mois de décembre va être rempli de nouvelles histoires. Entre Montreuil et Noël...je ne vais pas pouvoir résister !

Alors, commençons commençons !

Mon premier achat a été un second tome, et pas n'importe lequel !

Did I Mention I Need You - Estelle Maskame


















Une autre suite de série est arrivée et je ne pouvais que me la procurer.

Phobos 3 - Victor Dixen


















Et pour finir, j'ai du effectuer mon achat de la saison chez France Loisirs et j'ai craqué pour la suite d'une saga que je n'ai même pas commencé ! Mais les couvertures sont sublimes et les avis excellents. Alors je n'ai pas hésité !

Les étoiles de Noss Head T.4 - Sophie Jomain


















C'est déjà terminé avec mes achats du mois ! Je suis très impatiente de commencer ces romans tous plus tentant les uns que les autres et de vous en parler !

Dites moi ce que vous avez acheté ce mois-ci ! Un article sur Montreuil vous intéresse-t-il ? 

Des bisous, Mila.

samedi 26 novembre 2016

Jeunesse Eternelle - Nathalie Le Gendre

"Lena se sentait prisonnière. Prisonnière d'un organisme qui la menait vers la poussière au lieu de la conduire vers la vie."


Auteur : Nathalie Le Gendre
Éditions : Bayard Jeunesse
Genre : Jeunesse, suspens
Prix : 14,90 €
Nombre de pages : 350
Résumé :
Léna 16 ans, est atteinte d'une maladie cérébrale qui affecte sa mémoire : elle oublie tout. Meme les visites d'Etaine, chaque dimanche depuis des années. Un jour, Etaine lui confie un manuscrit qui pourrait l'aider : il s'agit du journal de sa sœur Shanel, elle-même atteinte d'une étrange maladie. Quelques années plus tôt, Shanel est l'une des rares personnes à avoir participé à Jeunesse Eternelle, un programme scientifique top secret pour combattre les effets du temps. Jeunesse Eternelle réalise le rêve de toute personne…mais à quel prix ?




Avis :
Salut tout le monde !

Dans cet article, je vais vous parler de Jeunesse Eternelle de Nathalie Le Gendre, un roman que les éditions Bayard m'ont envoyé. Je les remercie énormément car j'ai passé un merveilleux moment en compagnie de ce livre.

Lena est une jeune fille de 15 ans qui souffre d'une maladie lui faisant perdre la mémoire. Une seule chose dans sa vie est régulière : les visites d'Etaine, tous les dimanches. Lors d'une visite, Etaine confie à Lena un manuscrit contenant les écrits de la soeur d'Etaine, Shanel. Il y a des années, Shanel est une des personne ayant participé à un programme top secret visant à rester jeune tout le long de sa vie. Mais si Jeunesse Eternelle cachait des secrets bien plus sombres ? C'est ce que Lena va découvrir au fil de sa vie et de sa lecture.

Ce roman m'a attirée dès le début par son originalité. L'histoire m'a tout de suite paru passionnante et croyez moi, elle l'est.
Au début je n'étais pas tout à fait dedans mais j'ai très vite été séduite par la plume de Nathalie Le Gendre et son récit captivant. Je ne veux surtout pas trop vous en révéler à propos de ce livre car il m'a énormément surprise et je veux que cela en soit de même pour vous. C'est une histoire très mystérieuse qui nous fait mener une enquête haletante au suspens impressionnant.

Dans ce livre, on suit deux histoires en parallèle et je tire ma révérence à l'auteur car écrire une histoire c'est déjà difficile, mais alors deux ! Bravo ! La trame est extrêmement bien menée et les mots de Nathalie Le Gendre sont beaux, tournées à la perfection à chaque phrase. Je suis tombée entre les mailles du filet et je n'ai pu m'en défaire qu'à la dernière page. Tant de questions nous harcèlent tout au long du récit qu'on ne peut tenter de toutes les résoudre. Et quand bien même on s'interroge, la plupart de nos solutions sont fausses et erronées.

C'est difficile de s'attacher aux personnages, notamment celui de Lena car, sa mémoire lui faisant défaut, on ignore beaucoup de choses à son propos. Son comportement est parfois agressif mais en même temps, on ne peut s'empêcher de l'apprécier et de se mettre à sa place. Elle est très touchante dans son caractère et sa façon d'être. Beaucoup de phrases m'ont mis les larmes aux yeux, ne me laissant pas indifférente.

Je me dois aussi de vous parler de Shanel, l'écrivaine et l'actrice du manuscrit confié à Lena, car on la suit durant une bonne moitié du roman. C'est quelqu'un de très intéressant et profond. J'ai eu du mal à comprendre certains de ses choix mais après réflexion, on peut concevoir. On peut s'imaginer qu'une personne est prête à tout pour rester éternellement jeune, quitte à risquer sa vie. On peut admettre que quelqu'un de malheureux veut connaitre le bonheur par tous les moyens.

J'ai aussi trouvé un aspect qui m'a mis mal à l'aise durant ma lecture , quelque chose de malsain. Mais c'est par ce côté également que j'ai découvert le talent de Nathalie Le Gendre à nous faire nous sentir mal mais sans jamais exprimer pourquoi. On est trompé tout le long du récit et ce n'en est que plus effrayant. Sa plume nous plonge dans ce mystère inconcevable et immersif tout en nous extasiant devant la beauté des mots et du texte.

Le message passé dans ce roman est essentiel de nos jours. Maintenant que la science fait de gros progrès, sommes nous toujours certains que la Vie Eternelle est possible ? N'est-ce pas simplement une utopie qui causera plus de problèmes qu'elle n'en comblera ? Si nous avons été crées en tant qu'individu pour mourir un jour, pourquoi vouloir modifier notre inestimable nature ?

J'ai deviné la fin une vingtaine de pages avant la révélation et cela m'a légèrement déçu mais vraiment peu car j'ai tout de même été surprise. De plus, les dernières pages sont une tempête de révélations et d'étonnements, d'incompréhension et de méconnaissance.

Conclusion :
Pour finir, vous aurez sans doute compris que, malgré un début difficile, ce roman a été une très belle découverte pour moi. Entre deux histoires ensorcelantes qui se regroupent, des personnages touchants, intéressants et une enquête qui nous tient en haleine, j'ai eu beaucoup de mal à me défaire de cette histoire plus que fascinante.
L'écriture de l'auteur est un immense point fort par sa qualité, sa fluidité et sa distinction. Accompagné d'un très beau message, cet ouvrage n'a pu que me plaire. Je vous l'accorde, le fait que j'ai deviné la fin m'a un peu refroidi mais d'autres révélations dont j'ignorais tout sont apparues. La surprise était donc quand même bien au rendez-vous.
On remarque le grand travail effectué sur ce manuscrit et je suis vraiment ravie de l'avoir découvert. Sincèrement, je vous le conseille si le résume vous intrigue ou vous parle, c'est un très bon livre. Merci encore aux éditions Bayard pour l'envoie de ce roman.

Le connaissiez-vous ? Allez-vous sauter dessus en librairie ? L'avez-vous déjà lu ? Le résume vous intrigue-t-il ?

Des bisous, Mila.

Une magnifique découverte !

mercredi 23 novembre 2016

Did I mention I Need You - Estelle Maskame

"Il n'est pas au courant que les gens, eux, peuvent être temporaires ? Il n'est pas au courant que les choses changent ? On a l'impression que nos sentiments vont durer pour l'éternité, mais la vérité, c'est que ni l'un, ni l'autre, ne savons ce que nous réserve l'avenir."


Auteur : Estelle Maskame
Éditions : Pocket Jeunesse
Genre : Young Adult, Romance
Prix : 16,90
Nombre de pages : 352
Résumé : 
LE RESUME CONTIENT DES SPOILERS DU PREMIER TOME MAIS MON ARTICLE N'EN CONTIENT AUCUN !

Cela fait un an qu'Eden n'a pas vu son demi-frère Tyler ... son amour secret. Leur histoire était impossible, mais Eden ne peut s'empêcher de se réjouir quand Tyler l'invite pour les vacances à New York. 
De toute façon, Eden est heureuse avec Dean, son petit ami, et Tyler est sûrement passé à autre chose, lui aussi... 
Pourtant, dans la chaleur étouffante de l'été new-yorkais, il devient vite évident qu'ils s'aiment encore... 
Pourront-ils résister à la tentation ?


Avis :
Salut tout le monde !
Alors, si vous voyez cet article, vous avez peut-être déjà vu le précédent. Et vous savez donc que j'ai directement enchainé ces deux tomes. Et pour vous dire, le premier tome a été un coup de coeur malgré quelques défauts, mais ce second tome...j'en perds mes mots ! Je suis tellement impatiente de rencontrer Estelle Maskame au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil !

Je ne vais pas vous parler de ce résumé afin de ne pas spoiler. Je vous dis juste que l'on retrouve, 1 ans et demi plus tard,  Eden et Tyler mais à New York cette fois-ci. On continue à suivre cette merveilleuse histoire d'amour.

Je venais à peine de quitter Eden et Tyler que je voulais déjà les retrouver de tout mon coeur. Je rêvais de me replonger dans cette saga accompagnée de la plume d'Estelle Maskame dont je suis fan. On dit souvent que dans les séries, les tomes deux sont les moins bien. Une chose est sure, cela ne s'applique pas à ce livre. Je l'ai encore plus aimé que le premier.

Au début, j'avoue qu'il y a eu un petit temps mort pendant quelques dizaines de pages. Ce n'était pas problématique ni ennuyeux mais moins haletant que dans le tome précédent. Quand, vers la moitié, des tonnes d'évènements arrivent en même temps et déboulent dans le récit en nous surprenant, alors, je me suis énervée, j'ai ris, mais surtout, j'ai pleuré !

Pour une des premières fois, j'ai rêvé de meurtre à plusieurs reprises durant ce roman. Je ne dirai pas envers qui mais ce personnage est insupportable. Il est égoïste, malfaisant et pitoyable.

Par contre, j'ai été très heureuse de retrouver Eden qui a vraiment évolué mais tout en restant fidèle à elle-même. Elle m'a un peu énervé à un moment précis mais c'était par son manque d'envie de se battre alors que j'imaginais des millions de scénarios différents pour que le roman se termine bien. Heureusement, cette exaspération est vite passée et mon amour pour ce personnage est revenu intact.

De nouvelles personnes apparaissent comme Snake, que j'ai tout autant aimé.
Et bien sur, j'étais plus qu'heureuse de retrouver Tyler qui a beaucoup changé. Il a toujours ses défauts mais évolue énormément. Il devient calme, doux, attentionné et fou amoureux.

De plus, ce tome s'écarte de tous les clichés et devient vraiment une histoire unique et plus profonde.
La plume d'Estelle Maskame me plait toujours autant, si ce n'est plus. Comme je le disais dans ma première chronique, elle a une incroyable capacité à nous mettre dans la peau de ses personnages et à nous faire vivre les mêmes péripéties que ses héros. C'est fluide et très émouvant

J'ai terminé ce roman en larmes, un gros poids sur le coeur et un mot à la bouche : "POURQUOI ?" Sans rire, cette fin est atroce. Je dois lire la suite maintenant ! Les personnes qui ont attendu plusieurs mois, vous êtes admirables. J'étais comme Eden, choquée par cette fin et abasourdie.

Conclusion :
Vous l'aurez compris, ce livre a été un énorme coup de coeur. J'étais tellement heureuse de retrouver ces personnages que j'aime tant, ainsi que la magnifique plume d'Estelle Maskame. Malgré le calme du début, l'histoire se révèle à nous, au fur et à mesure de notre lecture et pour notre plus grand plaisir. Comme toujours, je suis extrêmement bien rentrée dans l'esprit des personnages tout en voulant me battre pour eux. Même si Eden m'a parfois énervée, cela la rend plus humaine. Tyler a changé pour devenir une meilleure personne que l'on aime tout autant. J'ai rit, j'ai angoissé, j'ai beaucoup pleuré...pour moi, cette histoire est un sans faute. De plus, ce tome se détache des clichés et je dis bravo à la talentueuse auteur d'à peine dix-huit ans. Après la fin atroce, je dois absolument me plonger dans le tome qui clôturera cette trilogie captivante.

Avez-vous lu ce second tome ? Vous tente-t-il ? Pensez-vous commencer cette incroyable trilogie ? Vous êtes vous déjà procuré le tome 3 ? Certains d'entre vous vont-ils à Montreuil ?

Une suite encore meilleure !

mercredi 16 novembre 2016

Did I Mention I Love You - Estelle Maskame

"Je me rappellerai quand il a dit que l'océan était beau depuis le haut de la grande roue, alors qu'il ne regardait même pas l'océan. Il me regardait, moi."


Auteur : Estelle Maskame
Éditions : Pocket Jeunesse
Genre : Young Adult, Romance
Prix : 16,90
Nombre de pages : 416
Résumé : 
Eden, 16 ans, va passer l été dans la nouvelle famille de son père, à Santa Monica, en Californie. Il vient de refaire sa vie, ce qui signifie qu Eden a trois nouveaux demi-frères. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent ... Mais Eden décèle en lui une grande fragilité, conséquence d'un lourd passé. Fascinée, elle ne peut s empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est pourtant défendue : son demi-frère.






Avis :
Salut tout le monde !
Alors, aujourd'hui je vais vous parler du roman DIMILY. Vous connaissez certainement puisque le tome 3 est sorti il y a peu de temps. Je voulais vraiment lire ce roman et des amies à moi me poussaient à le lire (Lili, si tu passes par là) et puis avec l'auteur qui vient à Montreuil..
. Bref. Je me suis lancée et j'ai vraiment vraiment aimé.

Eden, jeune fille de 16 ans part passer son été à Los Angeles chez son père. Elle rêve de cet été californien, comme dans les films, mais après trois ans sans voir son père, celui-ci à refait sa vie. Elle se retrouve avec trois demi-frère qu'elle ne connait absolument pas. Tyler, 18 ans est vraiment méchant, désagréable. Mais, pourtant, c'est vers lui que va être attirée Eden. Ses vacances de rêve ne vont finalement pas se passer comme prévu...

C'est vrai que ce résumé peut paraitre très cliché, et j'avoue que ce roman l'est au début. Mais cela ne m'a pas empêché d'adorer. C'est une vraie histoire d'amour dont je suis à présent totalement fan. Du début à la fin, j'ai été transporté par Eden, Tyler et la plume de l'auteur. Je ne me lassais jamais de lire pendant des heures ce roman. Il me tenait en haleine même pour des évènements tout simples. J'étais complètement perdue dans l'histoire. Cela faisait un moment que je n'avais pas autant aimé un livre que celui-ci, dont je suis à présent devenue fan.

Je me suis extrêmement retrouvée en Eden car on se ressemble énormément. Elle manque de confiance en elle, doute sans cesse mais veut aider les autres plus que tout. Tyler est plutôt badass mais pas dans l'excès. On découvre une grande profondeur dans son personnage. C'est vrai que parfois, quelques petites choses prévisibles se glissent dans son caractère mais je n'y ai absolument pas fait attention. Je crois que c'est la capacité de l'auteur à nous immiscer dans la peau de ses personnages.
Je vous garantis que j'ai rarement lu un livre en me sentant aussi proche des personnages qu'ici. Toutes les émotions me transperçaient de la plus normale à la plus compliquée et j'ai adoré. Même si la plume restait simple j'ai vraiment eu un coup de coeur. Une phrase avait beau être banale, l'émotion qui la parcourait me faisait rêver.

Ce roman m'a collé à la peau durant et après ma lecture. J'étais totalement obsédée par cette histoire d'amour compliquée et en même temps si belle. J'ai énormément rit, jusqu'à avoir un fou rire toute seule (chez moi heureusement). J'avoue que j'étais parfois dans l'incompréhension car Tyler et Eden ne peuvent pas être ensemble alors qu'ils n'ont aucun lien de sang. J'étais scandalisée par l'injustice de la situation et avait envie d'emmener Tyler et Eden dans un monde de bisounours où ils pourraient tranquillement s'aimer sans avoir peur du regard des autres.... mais bon, je dérive.

Je suis vraiment tombée amoureuse de ce roman et la fin m'a absolument indignée. Honnêtement, je l'ai trouvé bien mais au combien frustrante. Une seule envie m'a pris, enchainer avec le tome deux tellement ça se lit vite. Et c'est ce que j'ai fait !

Conclusion :
Vous l'aurez sans doute compris, ce roman a été un coup de coeur. À tous les niveaux. Je suis tombée amoureuse de la plume de l'auteur, de l'histoire, de la Californie et des personnages très bien étudiés par Estelle Maskame. J'ai ressenti une ribambelle d'émotions qui m'ont touchée en plein coeur. J'étais totalement dans l'histoire, avec nos héros et avec leurs soucis. Je voulais les soutenir tout au long du récit car j'ai eu l'impression qu'Eden et Tyler étaient réels. J'ai eu l'impression de vivre cette histoire avec eux, pour eux et pour toutes les personnes qui pourraient se retrouvaient dans la même situation. J'ai eu envie de combattre à leurs côtés, face à cette injustice qui fait mal. Certes, ce n'est pas le roman le plus innovant mais c'est addictif et complètement génial.
En bref, VOUS DEVEZ LIRE CE ROMAN ABSOLUMENT ! Ne vous posez pas de questions. Foncez, jetez-vous dessus !

L'avez-vous déjà lu ? Qu'en avez-vous pensé ? N'hésitez pas à me laisser des liens de chroniques pour que je passe voir vos avis.

Un fantastique coup de coeur !

mercredi 2 novembre 2016

Book Haul d'Octobre 2016

Salut tout le monde ! On se retrouve pour un nouveau Book Haul.
Je n'ai fait aucun challenge ce mois-ci mais j'ai été plutôt raisonnable.
∞•
Je suis allée à Amsterdam alors je ne pouvais pas ne pas acheter de romans en anglais ! Mais seulement un roman VO et un roman en français se sont ajoutés à ma bibliothèque. Et je les ai déjà lu !
∞•
J'ai visité la maison d'Anne Frank. J'avais déjà lu le journal mais ne l'avais pas en ma possession. Alors j'ai remédié à ce problème.

Le journal d'Anne Frank - Anne Frank



















Je suis également allée dans une librairie anglaise où j'ai craqué pour une merveille.

Pride And Prejudice - Jane Austen


















J'ai également reçu une précommande qui ne vous surprendra pas puisqu'il s'agit de :

Au pays de l'Ailleurs - Tahereh Mafi


















J'ai aussi remporté à un concours un livre qui me fait très envie.

Lucille - Gwenaële Barussaud


















J'ai reçu un service presse de la part de Bayard que je remercie énormément.

Jeunesse Eternelle -Nathalie Le Gendre


















Et pour finir, le seul roman acheté qui s'est ajouté à ma PAL (mais dont vous aurez la chronique dans peu de temps).

Did I Mention I Love You - Estelle Maskame


















Et voilà ! C'en est tout pour mon Book Haul ! J'espère rester raisonnable le mois prochain car avec Montreuil en Décembre... ça va faire mal sinon !

N'hésitez pas à me dire ce que vous avez acheté ! Ca m'intéresse ! Avez déjà lu un des romans ci-dessus ?

Je vous fais des bisous, Mila.

dimanche 23 octobre 2016

Golden Valley - Gaël Aymon

"Je ressentais un besoin inattendu de changement. La possibilité d'un autre Maximilien qui ne serait pas une île, inaccessible et immuable, mais un paysage changeant, au gré des saisons et au gré des voyageurs qui voudraient s'y poser."


Auteur : Gaël Aymon
Éditions : Gallimard
Collection : Scripto
Genre : Jeunesse
Prix : 8,65 €
Nombre de pages : 192
Résumé :
L'été de ses 17 ans, Maximilien débarque à Yangon, en Birmanie, où il rejoint ses parents expatriés dans le très chic quartier de Golden Valley. D'abord accablé par la chaleur humide et l'ennui profond qui semblent résumer le programme de l'été, il fait la rencontre de Brandon Zaw Naing, jeune birman fortuné très occidentalisé, et de sa soeur Dolly Mya Yi, belle, brillante et mystérieuse étudiante en droit. Une forte attirance s'installe entre Max et Dolly et leur fait connaître des relations aussi brèves qu'intenses et interdites. Jusqu'au jour où Dolly aprend à Max qu'elle collabore à un journal qui tente de mettre en accusation leurs pères respectifs dans une affaire d'urbanisation sauvage et de construction de barrage hydroélectrique. Max est sur le point de découvrir ce qui se cache derrière les activités lucratives de son respectable papa.


Avis :
Salut tout le monde !

Je viens aujourd'hui pour vous parler de Golden Valley, que j'ai pu lire grâce à Gallimard. Je les remercie énormément pour cet envoi car ce roman a été une très belle lecture. Le résumé me tentait beaucoup et l'ambiance qui s'en dégageait également. J'ai donc été ravie de découvrir cette histoire plus profonde que ce à quoi je m'attendais et intense.

Au début de l'histoire, nous rencontrons Maximilien, un garçon de 17 ans qui arrive en Birmanie pendant les vacances, à cause d'un voyage d'affaires de ses parents. Jeune riche blanc, Max fait la rencontre d'autres familles birmanes, riches également, dont celle de Dolly. L'incroyable et mystérieuse Dolly. Il tombe immédiatement amoureux d'elle mais derrière cette histoire, se trouve quelque chose qui le dépasse. Au milieu d'affaires de délocalisation, d'intégration et de construction, ce voyage ne sera finalement pas de tout repos.

Ce livre est très court mais il donne l'impression de durer longtemps. Pas parce qu'il ne plait pas, bien au contraire. Mais plutôt car il s'y passe beaucoup de choses. Chaque page apprend un nouvel élément qui nous fait réfléchir sur les inégalités dans le monde, nous dévoile les indices de l'intrigue et nous fait rêver grâce à cette histoire d'amour compliquée.

J'ai vraiment aimé l'histoire mais par dessus tout, le développement du caractère de Maximilien. C'est un personnage qui change énormément. Au début, je le détestais. Il était totalement égoïste et exécrable. Mais au fur et à mesure de ses rencontres et des découvertes sur la Birmanie, il évolue. Il commence à se poser des questions sur la misère de ce peuple et les activités peut être pas si respectables de son père.

C'est vraiment intéressant de voir à quel point peut évoluer un jeune dans une société différente de la sienne. Dolly est également un personnage à qui je me suis attachée. Elle est très engagée dans ce qu'elle entreprend et prend les douleurs du monde pour les siennes. Elle ouvre les yeux à Maximilien et je l'ai adorée. Enfin une héroïne qui réfléchit et qui demeure très réaliste, avec des défauts et des qualités.

Après avoir fini ce livre, une chose me trottait dans la tête : Aller en Birmanie. Ce roman m'a beaucoup intrigué sur ce pays peu connu qui commence enfin à se libérer. J'ai envie de découvrir cet endroit de mes propres yeux.

Gaël Aymon a une écriture vraiment agréable et nous fait rêver. Il a écrit une sorte de roman de voyage avec une intrigue profonde et j'ai adoré. Je me suis imaginée les paysages grâce à une plume descriptive très belle et qui nous enveloppe dans ce pays. J'ai entendu les vagues sur la plage et le brouhaha des Birmans dans la rue. J'ai eu l'impression d'être très proche du personnage et de ses amis.

La fin est affreuse mais réaliste. Je suis très heureuse que l'auteur ai fait ce choix mais en même temps je suis triste. Plongée dans l'ignorance et avec l'envie de savoir ce qu'il s'est passé,  je ne dirai rien afin de ne pas vous spoiler.

Conclusion :
Ce roman est court mais très riche. Il possède des personnages incroyables auxquels on s'identifie et j'ai ressenti tout plein d'émotions. De l'indignation à l'émerveillement, du bonheur à l'incompréhension, je suis passée par ces tornades de rebondissements pour arriver à une fin affreuse. C'est un sujet qui a été traîté avec beaucoup de tact, de respect et de connaissances. On sent que l'auteur s'est renseigné avant d'écrire son livre. J'ai passé un excellent moment et je remercie encore mille fois Gallimard de m'avoir fait découvrir ce roman touchant et fort. Je vous le conseille vraiment beaucoup car il trotte dans la tête une fois terminé, je vous le garantis.

"Une découverte qui donne envie de voyager et qui pousse à la réflexion !"

vendredi 21 octobre 2016

1 an... Merci Ω

Salut tout le monde !

Le 11 Octobre, le blog fêtait ses 1 an. Ce n'est peut-être rien pour certains mais pour moi, cette année est passée à une vitesse folle. 

Je voulais vous remercier tous sans exception. Aussi bien ceux qui sont passés ici une fois que les autres qui me suivent depuis le début. 

Il y a une personne en particulier à qui je voulais dire merci car c'était elle la première. La première à me laisser un commentaire sur mon premier article et à me donner un grand sourire sur les lèvres grâce à ses mots. Cette fille c'est Mezou (son blog par ici ). Une fan adorable de "Miss Peregrine et les enfants particuliers" et au blog magnifique. Vraiment, je te remercie du fond du coeur.

Je voulais aussi remercier mes secondes abonnées et je dis deux car c'est un blog tenus par deux soeurs fantastiques. TwoGirlsAndBooks ( leur blog par ici ), je vous remercie beaucoup.

Bien sur, il y en a plein d'autres comme La route des Lecteurs ( son blog ici ), mais je vous remercie tous autant.

Ce blog m'a énormément apportée et j'espère le tenir encore longtemps. Écrire des articles me fait du bien et j'aime partager ma passion avec d'autres qui comme moi aiment la lecture plus que tout. Ces autres se sont VOUS. Et toi, derrière ton petit écran qui est en train de lire mes mots, je te remercie car pour toi ce n'est peut être rien mais pour moi c'est beaucoup. 

Aujourd'hui, je suis attachée à mon blog et au travail que j'y fais. Il fait parti de moi et je ne m'imagine plus vivre sans écrire mes chroniques et vous partager mes avis. J'ai aussi la chance d'avoir des maisons d'éditions partenaires avec moi alors que jamais je n'aurais osé l'imaginer. Merci.

Pour cette deuxième année qui débute, j'espère avoir le temps d'entreprendre de nouveaux projets et de vous satisfaire du mieux que je peux.

Pour conclure et au risque de me répéter, Merci ! Merci un millions de fois pour ce que vous m'apportez au quotidien. Chaque jour je suis heureuse de tenir ce blog et d'avoir osé commencé. D'avoir osé me lancer dans ce monde merveilleux de la blogosphère livresque.

Merci, Mila.

PS : Si vous avez des idées et des choses à me recommander pour améliorer mon blog n'hésitez pas.

samedi 8 octobre 2016

Book Haul Septembre 2016

Salut tout le monde !

Je vous retrouve aujourd'hui pour vous présenter mon Book Haul de Septembre qui n'a pas été trop trop conséquent. En effet, mon challenge "un livre par mois" étant terminé j'ai pu me faire plaisir tout en essayant de rester raisonnable. J'ai donc acquis au total 9 livres : 4 neufs (3 poches et 1 grand format),  2 offerts, 2 services de presse et 1 comics d'occasion. Place aux livres !

Depuis un moment je voulais lire "Les Hauts de Hurlement" de Emily Brontë et ce mois-ci, j'avais très envie de classiques. En plus, ce roman est souvent cité dans "After" de Anna Todd (ma chronique  ici).


Hurlevent - Emily Brontë
















Comme je vous le disais, une grande envie de classiques m'a prise !

Orgueil et préjugés - Jane Austen
















En même temps que ces deux achats, je me suis procurée le roman dont tout le monde parle ces temps-ci et il s'agit du magnifique :
PS : Même le titre est sublime

Songe à la douceur - Clémentine Beauvais
















J'ai aussi trouvé d'occasion à trois euros seulement ce comics en format librairie (hardback) et j'en suis ravie.

Heroes 2
















Une amie complètement malade m'a également offert ces deux romans sans aucune raison valable. Mais je la remercie et lui fais d'énormes bisous si elle passe pas là.

Je suis là - Clélie Avit


















Je peux très bien me passer de toi - Marie Vareille
















J'ai également reçu ce livre de la part de Gallimard que je remercie infiniment.

Golden Valley - Gaël Aymon
















Les éditions Tornada m'ont également contactée puis envoyé ce très joli roman dans lequel j'ai très hâte de me plonger.

Yzé et le palimpseste - Florent Marotta
















Et puis, sur un coup de tête et pour les cours et moi-même, une grande envie m'a prise de me procurer ce classique à l'allure incroyable.

L'adieu aux armes - Ernest Hemingway

















Et voici et voilà tout le monde ! J'en ai fini avec ce book haul d'août. Je vous annonce que je démarre aussi un nouveau challenge afin de ne pas trop craquer car il y a des chances de j'aille au Salon du Livre de la Presse Jeunesse à Montreuil. Au mieux, j'essaie de n'acheter aucun roman, au pire, un livre acheté tous les deux livres lus.

Qu'avez-vous acquis ce mois-ci ? Avez-vous déjà lu un des romans présentés ci-dessus ? Vous ai-je tenté ? 

En espérant que ça vous aura plus, des bisous et bonnes lectures, Mila.

samedi 1 octobre 2016

After we collided - Anna Todd

"Elle est mon plus grand péché, Maman et j'irai avec joie en enfer pour elle."

Auteur : Anna Todd
Éditions : Hugo&Cie
Collection : New Romance
Genre : Romance
Prix : 17 €
Nombre de pages : 706
Résumé :

ATTENTION, LE RÉSUMÉ PEUT CONTENIR DES SPOILERS DU TOME PRÉCÉDENT MAIS MON AVIS N'EN CONTIENT AUCUN !

Hardin n'a rien à perdre... sauf elle.  
Après leur rencontre la vie ne sera plus jamais la même.  
Après un début tumultueux, la relation de Tessa et Hardin semblait bien partie. Tessa sait qu'Hardin peut être cruel, mais quand les origines de leur relation et son mystérieux passé lui sont révélés, cela lui fait l'effet d'une bombe. Tessa est hors d'elle. 
Hardin sera toujours... Hardin. Mais est-il vraiment le mec dont Tessa est tombé éperdument amoureuse, en dépit de son caractère colérique, ou est-il un étranger, un menteur depuis le début ? Doit-elle s'en séparer ? Ce n'est pas si facile. Le souvenir de ses bras autour d'elle... de sa peau qui l'électrise... de leurs nuits passionnées, trouble son jugement. 
Pourtant, Tessa n'est pas sûr qu'elle pourra supporter une autre promesse non tenue. Elle a mis toute sa vie entre parenthèses pour Hardin – l'université, ses amis, sa relation avec sa mère, son petit ami, même son début de carrière. Mais elle a besoin de lui pour avancer.  
Hardin sait qu'il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, mais il veut se battre pour elle ! Mais peut-il changer ? Va-t-il changer... par amour ?

Avis :
Salut tout le monde !
Aujourd'hui, je viens vous parler d'After 2, écrit par Anna Todd. Vous l'aurez peut-être remarqué, ça fait un moment que je ne vous ai pas posté de chronique. C'est pour la simple et bonne raison que ce livre est absolument énorme et que j'ai eu un mal fou à en arriver à bout. Je l'ai enfin fini après plus de deux semaines intensives et difficiles !

Dans ce tome, nous retrouvons Hardin et Tessa. J'ai été ravie d'avoir la suite de l'horrible fin du premier tome. Le soucis a été que le roman prend très longtemps à démarrer. Bon, encore il se passait des choses alors ce n'est pas ce qui m'a le plus dérangée.
Le GROS problème, ce sont les deux cents pages du milieu qui sont très, très, très longues. Il ne se passe pas grand chose et j'ai eu l'impression de tourner en rond avec les deux personnages que j'aime tant.

L'apparition du point de vue d'Hardin m'a comblée de joie ! Ce personnage détestable que j'affectionne tout particulièrement a, à mon sens, beaucoup de choses à nous révéler à son sujet. On en apprend d'ailleurs beaucoup sur son passé dans ce tome-ci et c'est peut-être ce que j'ai le plus apprécié. J'ai hâte de lire "Before".
Cet élément m'a vraiment plu malgré le fait que Tessa et Hardin m'ont aussi énervée. J'ai beau les aimer, il y a des moments où ça dépasse les bornes. S'il y a deux voies, un chemin dégagé et un autre qu'il va falloir penser à débroussailler, ils se jettent dans ce dernier !

L'apparition d'un petit (grand ?) triangle amoureux m'a légèrement dérangée. En réalité, ce n'est pas le triangle amoureux en lui-même, c'est plutôt Tessa. Je sais, elle est déphasée et désorientée mais c'est affreux pour Hardin ! Elle a un peu tendance à vouloir le faire passer sans cesse pour le méchant dans l'histoire. Ce n'est que vers la fin du récit qu'elle commence à douter d'elle-même et à se sentir coupable. Je suis d'accord, Hardin n'est pas tout blanc dans l'histoire ! Il commet aussi beaucoup d'erreurs, j'en ai conscience. Mais Tessa......

Je dois aussi vous déclarer la haine que j'éprouve envers Zed. Au début ça allait. Je dirais même que je l'appréciais mais maintenant ... je crois que l'estime que je lui portais a disparu plus bas que Terre.

Bien sûr, même si j'y ai trouvé tous ces points négatifs, la trame de l'histoire me plait toujours autant. Elle a beau être répétitive, Anna Todd m'a totalement rendue addicte à ses romans. Et puis, si Hardin et Tessa m'ont embêtée, tous les personnages secondaires comme Landon, Trish... relèvent le niveau. Je me suis beaucoup attachée à Landon, à mon grand plaisir. Un autre point positif, j'ai relevé davantage de citations que dans le premier tome et comme j'adore ça... ! C'est la preuve qu'Anna Todd n'a pas une plume de wattpadienne et n'écrit pas si mal que l'on me le disait !

Une petite note à propos de la fin de ce roman qui attire toujours ma curiosité mais heureusement, cette fois-ci c'est une fin positive ! Je compte bien lire le tome 3 avant la fin de l'année !

Conclusion :
Pour conclure, ce roman se serait très bien porté avec deux cents pages en moins. Il se passe à mon sens, moins de rebondissements que dans le tome précédent alors qu'il est bien plus épais. Evidemment, je clame encore haut et fort mon amour pour Hardin, ma haine pour Zed et, même si je l'apprécie beaucoup, mon exaspération pour Tessa. Anna Todd, ta saga est pour l'instant super ! Le tome 3 ne va pas traîner dans ma PAL, je vous l'assure ! J'ai hâte de retrouver le point de vue d'Hardin et l'histoire compliquée de nos héros.

Avez-vous lu la saga ? Allez-vous vous lancer dans ces longs romans ? Qu'en avez-vous pensé ? Que lisez-vous en ce moment ?

Je vous fais de gros bisous et vous souhaite de merveilleuses lectures, Mila.

PS : Depuis que je lis After j'écoute presque exclusivement du One direction ! Suis je la seule ?

Long mais impatiente de savoir la suite !

vendredi 16 septembre 2016

Tous les héros s'appellent Phénix - Nastasia Rugani

"Ne rien dire pour ne pas que cela devienne réel. {...} Mais s'il n'y a rien à voir, il n'y a rien à cacher."


Auteur : Nastasia Rugani
Éditions : L'école des Loisirs
Genre : Maltraitance
Prix : 15 € (6,80 € poche)
Nombre de pages : 240
Résumé :
Peut-on monter dans la voiture de quelqu'un que l'on connaît à peine ? Difficile de résister à la tentation si l'automobiliste n'est autre que M. Smith, le professeur d'anglais le plus fascinant et le plus séduisant du lycée. Ce soir-là, il a proposé à Phénix et à sa petite soeur Sacha de les raccompagner chez elles, de l'autre côté du lac. Elles sont montées dans sa Chevrolet immaculée, et il les a conquises le temps d'un trajet. Quelques jours plus tard, c'est leur mère, Erika, qui se laissait séduire. M. Smith est venu de plus en plus souvent à la maison, accumulant les bons points, avec son don pour la pâtisserie et ses faux airs de Gregory Peck.Phénix et Sacha ont bien remarqué qu'il était un peu trop strict et autoritaire, parfois dur et cassant sans raison. Oh, trois fois rien, pas de quoi s'inquiéter.Comment auraient-elles pu se douter qu'elles venaient de faire entrer le loup dans la bergerie ? 

Avis :
Bonjour tout le monde !
Tout d'abord, je tiens à remercier "L'ecole des Loisirs" pour l'envoie de ce roman qui m'avait été maintes fois conseillé.
Je me suis lancée en ne sachant pas trop à quoi m'attendre même si je me doutais aimer. Et j'ai aimé.

Phénix et Sacha sont deux sœurs dont le père a disparu. Un jour, le professeur de Phénix, M. Smith les ramène chez elles à cause d'une crevaison de vélos. Très vite, les jeunes filles s'attachent à cet homme puis, vient le tour de leur mère qui retrouve avec lui le sourire perdu depuis le départ de son ex-mari. Mais peut-on monter dans la voiture d'un inconnu sans que quelque chose change dans notre vie ? C'est ce que Phénix et Sacha vont découvrir à leurs dépens.

Ce roman commence doucement. J'ai trouvé relativement long le temps de mise en place de l'histoire par rapport à la taille du livre. Au début j'avoue que j'aimais bien mais sans plus. C'est peu à peu dans l'histoire que j'ai été horrifiée et scandalisée. Ce roman traite du difficile sujet qu'est la maltraitance infantile. Certaines scènes m'ont déchirée le cœur. Je n'arrivais pas à comprendre pourquoi. Pourquoi tant de cruauté envers une enfant qui n'a absolument rien fait ?

J'ai tout de suite détesté le personnage de M.Smith. Cet homme faux et maniaque. Malveillant et manipulateur. Il arrive à ses fins mais qu'elles sont ses fins ? En a-t-il réellement ? C'était ça le plus effrayant. Le fait que cet homme n'ait pas de limite. J'ai parfois eu les larmes aux yeux devant l'horreur des situations.

La mère de Phénix et Sacha m'a aussi dégoutée et je ne la porte pas du tout dans mon coeur. Je ne vois pas pourquoi elle ne se ressaisit pas et ne s'occupe pas de ses filles plutôt que de ressasser sans cesse tout en faisant davantage confiance à un inconnu ?

Phénix est une personne tellement courageuse, je suis admirative, mais en même temps apeurée à la vue de son beau-père. Je ne comprenais pas toujours pourquoi elle ne voulait pas discuter de ce qui se passait dans sa vie. Même si je me doutais que c'était pour protéger Sacha, sa sœur, je voulais tellement qu'ellle en parle. Le plus affreux durant la lecture de ce livre c'est d'être spectateur et de ne rien pouvoir faire pour aider ces jeunes filles auxquelles on s'attache irrémédiablement.

Sacha est si mignonne, intelligente et ne mérite tellement pas ce qui lui arrive ! Je l'ai vraiment beaucoup aimé aussi bien pour son sens de l'humour que pour ses remarques très matures et son caractère. C'était parfois très perturbant de lire des répliques d'une femme dans la bouche d'une enfant de 8 ans mais je me suis vite habituée.

Nastasia Rugani a une plume simple à laquelle on peut s'identifier et entrer dans l'histoire facilement. Elle arrive à écrire de simples phrases sans pour autant qu'elles paraissent banales. Il y a un petit truc en plus, une petite étincelle qui nous plonge dans cette histoire avec passion. J'ai vraiment bien aimé son style parfois familier qui nous rapproche de nos personnages.

La fin de ce roman est comme je m'y attendais, prévisible mais très apaisante et émouvante. Même si je m'attendais à ce que le roman se termine de cette façon, il y avait tout de même de la surprise car jusqu'au bout on est tenu en haleine. J'ai apprécié ce dénouement avec un petit plus qui nous laisse un sourire jusqu'aux oreilles une fois terminé.

Conclusion :
J'ai passé un très bon moment avec ce bouquin et ces personnages. J'ai trouvé le sujet de la maltraitance très bien abordé. Tout en délicatesse et traité avec beaucoup de tact, j'ai trouvé l'auteur prévenante et simple. Je n'ai pas les mots pour expliquer combien j'ai été dégoutée par tant de cruauté. J'ai absolument détesté le personnage de M. Smith. cet être inhumain et j'avoue que j'ai eu aussi du mal avec la mère des filles. Elle ne les mérite pas.
Je remercie encore "L'école des loisirs" et vous conseille ce roman très touchant.

samedi 10 septembre 2016

After - Anna Todd

"Mais c'est justement pour ça que nous allons bien ensemble - nous sommes si différents, et pourtant nous sommes pareils."


Auteur : Anna Todd
Éditions : Hugo&Cie
Genre : Romance
Prix : 17 €
Nombre de pages : 600
Résumé :
Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux... Mais ça, c'était avant qu'il ne ne la bouscule dans le dortoir. Lui, c'est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un " p... d'accent anglais ! " Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé. Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle... Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque... Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ? 

Avis :
Qui n'a pas lu After ? Tout le monde a lu ce roman ! Eh bien non, pas moi ! Mais maintenant c'est chose faite ! Je vous avoue qu'au début, j'étais sceptique et je n'avais pas prevu de lire cette saga. Mais je les ai trouvés d'occasion à cinq euros le tome grand format alors je me suis dis que je n'avais pas grand chose à perdre. Je peux vous dire une chose : je suis très contente d'avoir donné une chance à cette histoire.

Pour ceux qui vivraient dans une grotte voici un rapide résumé d'After.
Tessa est une jeune femme avec son avenir tout tracé et un petit ami parfait. Mais tout va être bouleversé lors de son entrée à l'université. Son université où elle va rencontrer Hardin. Hardin le Bad Boy cliché, tatoué et piercé vers qui elle va être follement attirée.

Cette histoire est vraiment très clichée. Elle a été écrite sur Wattpad et c'est bien le style de ces histoires. Mais honnêtement, cela ne m'a pas dérangée  ! Au contraire, j'ai adoré alors qu'en même temps, je me disais: "mais c'est vraiment nul, cliché, pas original...". Le truc, c'est que ce roman est addictif ! C'est juste obsessionnel ! Dès que j'ai commencé ce livre j'ai lu 100 pages d'une traîte alors que c'est écrit minuscule ! Dès que j'avais du temps libre, je me plongeais dans cette lecture que j'ai vraiment adorée. 

Je me suis surprise moi même à dévorer ce récit qui, pourtant, est extrêmement répétitif.
En gros, Tessa et Hardin se disputent tout le temps pour se rabibocher juste après. Mais à chaque fois, j'espérais que leur relation reste bien. Je voulais sans cesse qu'ils s'aiment vraiment et j'ai adoré les moments romantiques qu'ils avaient ensemble. 

J'ai trouvé Tessa très dure avec Hardin par rapport à lui envers elle. Elle ne se remettait pas assez en question à mon goût. Mais je l'ai quand même appréciée, ne vous inquiétez pas ! Par contre, peut être que ça va en surprendre certaines mais dès qu'il y avait une dispute, j'étais à chaque fois du côté d'Hardin. Je l'ai adoré même s'il n'est vraiment pas facile à vivre. J'ai aussi plaint Tessa à certains moments tout en adorant totalement le caractère d'Hardin.

J'ai trouvé impressionnant tous les revirements de situation de l'auteur et il faut être bien inspiré pour ecrire tout ça. Les chapitres étant très courts, on en veut toujours plus. Ce sont ces éléments qui ont rendu l'histoire si addictive et haletante. Je vous promets que quand je n'étais pas en train de lire After, je ne faisais qu' y penser ! Ça devenait une obsession. 

La plume de Anna Todd est, contre toutes attentes, très jolie. Il y a du vocabulaire et ce n'est pas juste un truc bidon écrit en langage SMS contrairement à ce que certains pourraient croire. 

Parlons de la fin de ce roman. De l'affreuse fin. Je suis contente d'avoir tous les tomes en ma possession car je ne sais pas comment j'aurais fait ! Elle est atroce ! Il faut absolument que je commence ce deuxième tome. J'avoue que je suis un peu effrayée en plus car il est énorme! Mais bon, j'espère que ça ira quand même !

Conclusion :
En bref, ce roman à été une excellente lecture. J'ai passé de supers moments avec les personnages d'Hardin et de Tessa. Je me suis vraiment attachée à eux. Plusieurs mots pourraient définir After : obsessionnel, addictif et retournant. Il faut s'accrocher pour cette lecture. La plume entraînante d'Anna Todd m'a menée vers cette fin que je redoutais. Cette fin pire qu' affreuse qui trotte longtemps, longtemps, longtemps dans la tête et qui nous oblige à avoir le tome 2 sous la main.

Un livre qui rend accro !

jeudi 8 septembre 2016

Book Haul Aout 2016

Salut tout le monde !

Je vous retrouve aujourd'hui pour le Book Haul du mois d'Aout. Vous vous souvenez de mon pari de n'acheter qu'un seul livre durant chaque mois de vacances d'été ? Et bien pari tenu. Bon, j'en ai acheté deux ce mois-ci mais c'est car je ne le trouvais nulle part alors quand je suis tombée dessus... !

En ce mois d'Aout, j'ai eu un livre offert car ma Maman avait acheté deux romans "Pocket". J'avoue que c'est le titre qui m'a beaucoup inspirée.

Et il me parla de cerisiers, de poussières et d'une montagne - Antoine Paje

















Le roman que je me suis achetée est celui-ci :

Ma raison d'espérer - Rebecca Donovan


















Le second roman que je me suis achetée et que je ne trouvais nulle part n'est autre que ce beau classique cité de nombreuses fois dans "Tous nos jours parfaits" de Jennifer Niven.

Les vagues - Virginia Woolf


















Et pour finir, j'ai reçu de la part de France Loisirs que je remercie :

Edwenn, le monde des Faës - Charline Rose


















Et voilà ! C'est fini pour mes réceptions d'Aout ! Je trouve que j'ai été très raisonnable.
Et vous, qu'avez-vous acquis ce mois-ci ?
Des bisous, Mila.

dimanche 4 septembre 2016

Elia, la Passeuse d'Âmes - Marie Vareille

"La progression de l'humanité prend sa source dans la créativité humaine, indissociable de la liberté."


Auteur : Marie Vareille
Éditions : Pocket Jeunesse
Genre : Dystopie
Prix : 16,90 €
Nombre de pages : 320
Résumé :
Elia est une Passeuse d'Âmes, un être sans émotions. Elle doit exécuter ceux qui sont devenus des poids pour la société : vieux, malades, opposants... Mais un jour elle ne parvient plus à obéir aux ordres et s'enfuit dans la région la plus déshéritée du pays, là où les Passeurs d'Âmes sont considérés comme les pires ennemis. Au plus profond d'immenses mines à ciel ouvert, Elia découvrira, telle une pépite, une destinée qui la dépasse. 






Avis :
Bonjour tout le monde !
Je vous présente aujourd'hui ma chronique du roman "Elia, la Passeuse d'Âmes" de Marie Vareille. Au début, j'ai acheté ce roman car j'ai rencontré l'auteur à un petit salon près de chez moi. Et quelle ne fut pas ma surprise d'apprendre que Marie Vareille était originaire du village où j'habite!
De plus elle est très très gentille. Bref, je me suis lancée dans ce livre en espérant aimer et je peux vous dire que je n'ai absolument pas été déçue !

Dans ce futur peut-être pas si lointain, le peuple a été divisé en trois caste : les Kornésiens gouvernent et pensent, les Askaris commercent et les Nosobas servent. L'individu n'est rien, la communauté est tout. Les êtres humains ne naissent pas libres et égaux en droits.
Elia est Kornésienne et Passeuse d'Âmes, un être sans émotion censé exécuter les gens. Mais Elia a un coeur et quand un Nosoba innocent se présente, elle enfreint les règles et lui sauve la vie. C'est là que tout va commencer, qu'Elia va devoir fuir et devenir une moins que rien tout en ignorant une destinée qui la dépasse.

Si on me demandait de décrire ce roman en un mot, je pense que ce serait "époustouflant" et je vous assure qu'à mon avis, ce n'est même pas assez fort. Dès les premières lignes, j'ai été emportée dans cette univers si riche, original et unique ; dans ce tourbillon d'émotions qui me donne encore des frissons et dans ce monde d'injustice qui m'a laissée sans voix. Je vous assure que ce roman est une pépite dont je n'ai pas assez entendu parler. À aucun moment je n'étais rassasié. Toujours, je voulais continuer cette histoire magnifique car oui, malgré les horreurs qui s'y passent et le fait que c'est un roman de science fiction, ce roman est magnifique. Durant ma lecture j'ai rit, j'ai beaucoup pleuré, j'ai espéré, j'ai eu peur, j'ai été en colère contre moi de ne rien pouvoir faire pour aider ces personnages que j'ai tant aimés.

De tous les livres que j'ai lus, je crois pouvoir dire que les personnages de celui-ci font partis de mes préférés. Je me suis tellement attachée à eux ! Que ce soit Elia, Solstan, Tim en passant pas Arhia, tous m'ont transpercée le coeur. Je n'étais peut-être pas assez préparée pour lire ce roman mais ce n'est pas grave. Ce furent des cascades d'actions et d'émotions qui m'ont guidée dans ma lecture prodigieuse.
J'ai adoré Elia et j'ai réussi à m'identifier à elle (elle est surement bien plus courageuse mais bon...). C'est une fille simple, téméraire, qui se bat pour ce qu'elle veut vraiment. Elle est naïve et gentille mais en même temps forte et désireuse d'aider.
J'ai adoré aussi Tim qui est un personnage incroyable ! Je l'ai tellement aimé ! Lui aussi est courageux et alors que l'on penserait que les épreuves difficiles qu'il a traversé l'auraient rendu méfiant et exécrable, c'est la gentillesse qui est ressortie.
Parlons aussi de Solstan, ce garçon méfiant, intrépide, torturé qui m'a touché en plein coeur et que j'ai absolument adoré. Lui aussi se bat pour ce qui le touche. Même s'il veut faire croire le contraire, c'est un vrai gentil.
J'aimerais tellement que ces personnages existent en vrai ! Tout m'a plu en eux et j'ai adoré les deux personnages masculins. Il me serait impossible de choisir entre les deux même si je crois avoir préféré Solstan, j'ai tout autant apprécié Tim !
L'amour dans ce roman est présent mais pas trop, juste ce qu'il faut.

La plume de Marie Vareille est magnifique et surtout elle nous rend dépendant de son roman merveilleux et phénoménal ! À plusieurs reprises, je me suis laissée emporter et les heures ont filé beaucoup trop rapidement ! Je veux absolument retourner dans cette univers si incroyable !

La fin est affreuse ! Je veux retrouver ces personnages et cette dystopie alors même que je viens de finir l'histoire. J'ai une question : Quand sort le tome 2 parce que là, ça va vraiment me hanter ?

Conclusion :
Un énorme coup de coeur que TOUT LE MONDE doit lire ! Même s'il ne vous tente pas : lisez-le !!! C'est un roman qui mérite tellement, c'est une merveille, une pépite intergalactique qui a atterrie sur Terre par erreur et qui va vous faire découvrir des choses. Vous allez vous posez des questions car dans ce roman aussi, il y a de nombreux messages. Vous allez vous rendre compte de la chance que l'on a tous de vivre dans notre société et vous allez adorer. Comme moi!
Merci Marie d'avoir écrit ce roman !

"Époustouflant, surprenant, un coup de coeur !"