dimanche 23 octobre 2016

Golden Valley - Gaël Aymon

"Je ressentais un besoin inattendu de changement. La possibilité d'un autre Maximilien qui ne serait pas une île, inaccessible et immuable, mais un paysage changeant, au gré des saisons et au gré des voyageurs qui voudraient s'y poser."


Auteur : Gaël Aymon
Éditions : Gallimard
Collection : Scripto
Genre : Jeunesse
Prix : 8,65 €
Nombre de pages : 192
Résumé :
L'été de ses 17 ans, Maximilien débarque à Yangon, en Birmanie, où il rejoint ses parents expatriés dans le très chic quartier de Golden Valley. D'abord accablé par la chaleur humide et l'ennui profond qui semblent résumer le programme de l'été, il fait la rencontre de Brandon Zaw Naing, jeune birman fortuné très occidentalisé, et de sa soeur Dolly Mya Yi, belle, brillante et mystérieuse étudiante en droit. Une forte attirance s'installe entre Max et Dolly et leur fait connaître des relations aussi brèves qu'intenses et interdites. Jusqu'au jour où Dolly aprend à Max qu'elle collabore à un journal qui tente de mettre en accusation leurs pères respectifs dans une affaire d'urbanisation sauvage et de construction de barrage hydroélectrique. Max est sur le point de découvrir ce qui se cache derrière les activités lucratives de son respectable papa.


Avis :
Salut tout le monde !

Je viens aujourd'hui pour vous parler de Golden Valley, que j'ai pu lire grâce à Gallimard. Je les remercie énormément pour cet envoi car ce roman a été une très belle lecture. Le résumé me tentait beaucoup et l'ambiance qui s'en dégageait également. J'ai donc été ravie de découvrir cette histoire plus profonde que ce à quoi je m'attendais et intense.

Au début de l'histoire, nous rencontrons Maximilien, un garçon de 17 ans qui arrive en Birmanie pendant les vacances, à cause d'un voyage d'affaires de ses parents. Jeune riche blanc, Max fait la rencontre d'autres familles birmanes, riches également, dont celle de Dolly. L'incroyable et mystérieuse Dolly. Il tombe immédiatement amoureux d'elle mais derrière cette histoire, se trouve quelque chose qui le dépasse. Au milieu d'affaires de délocalisation, d'intégration et de construction, ce voyage ne sera finalement pas de tout repos.

Ce livre est très court mais il donne l'impression de durer longtemps. Pas parce qu'il ne plait pas, bien au contraire. Mais plutôt car il s'y passe beaucoup de choses. Chaque page apprend un nouvel élément qui nous fait réfléchir sur les inégalités dans le monde, nous dévoile les indices de l'intrigue et nous fait rêver grâce à cette histoire d'amour compliquée.

J'ai vraiment aimé l'histoire mais par dessus tout, le développement du caractère de Maximilien. C'est un personnage qui change énormément. Au début, je le détestais. Il était totalement égoïste et exécrable. Mais au fur et à mesure de ses rencontres et des découvertes sur la Birmanie, il évolue. Il commence à se poser des questions sur la misère de ce peuple et les activités peut être pas si respectables de son père.

C'est vraiment intéressant de voir à quel point peut évoluer un jeune dans une société différente de la sienne. Dolly est également un personnage à qui je me suis attachée. Elle est très engagée dans ce qu'elle entreprend et prend les douleurs du monde pour les siennes. Elle ouvre les yeux à Maximilien et je l'ai adorée. Enfin une héroïne qui réfléchit et qui demeure très réaliste, avec des défauts et des qualités.

Après avoir fini ce livre, une chose me trottait dans la tête : Aller en Birmanie. Ce roman m'a beaucoup intrigué sur ce pays peu connu qui commence enfin à se libérer. J'ai envie de découvrir cet endroit de mes propres yeux.

Gaël Aymon a une écriture vraiment agréable et nous fait rêver. Il a écrit une sorte de roman de voyage avec une intrigue profonde et j'ai adoré. Je me suis imaginée les paysages grâce à une plume descriptive très belle et qui nous enveloppe dans ce pays. J'ai entendu les vagues sur la plage et le brouhaha des Birmans dans la rue. J'ai eu l'impression d'être très proche du personnage et de ses amis.

La fin est affreuse mais réaliste. Je suis très heureuse que l'auteur ai fait ce choix mais en même temps je suis triste. Plongée dans l'ignorance et avec l'envie de savoir ce qu'il s'est passé,  je ne dirai rien afin de ne pas vous spoiler.

Conclusion :
Ce roman est court mais très riche. Il possède des personnages incroyables auxquels on s'identifie et j'ai ressenti tout plein d'émotions. De l'indignation à l'émerveillement, du bonheur à l'incompréhension, je suis passée par ces tornades de rebondissements pour arriver à une fin affreuse. C'est un sujet qui a été traîté avec beaucoup de tact, de respect et de connaissances. On sent que l'auteur s'est renseigné avant d'écrire son livre. J'ai passé un excellent moment et je remercie encore mille fois Gallimard de m'avoir fait découvrir ce roman touchant et fort. Je vous le conseille vraiment beaucoup car il trotte dans la tête une fois terminé, je vous le garantis.

"Une découverte qui donne envie de voyager et qui pousse à la réflexion !"

2 commentaires :

  1. Tu m'intrigues fortement ! Merci pour la découverte :)
    C'est un roman qui pourait me plaire, je pense ^_^

    RépondreSupprimer

Laissez un commentaire! Ça me fait super plaisir et je réponds!