mercredi 29 novembre 2017

Les étoiles de Noss Head, Vertige, Rivalités, Accomplissement - Sophie Jomain

"Tu crois au destin ? Moi, jusqu'à aujourd'hui, je n'y croyais pas. Mais voilà, maintenant, j'y suis."








Auteur : Sophie Jomain
Éditions : France Loisirs
Genre :
Nombre de pages :
Prix :
Résumé :
À presque 18 ans, Hannah enrage de devoir subir un nouvel été à Wick, petite ville portuaire écossaise. Il n'y a pas plus ennuyeux que cet endroit pour une citadine de son âge. Jusqu'à ce qu'elle rencontre Leith. Il est bâti comme un roc et possède les plus beaux yeux qu'elle ait jamais vus. Qu'importent les rumeurs qui courent au sujet du jeune homme... l'attirance est immédiate, réciproque et irrépressible.
Puis tout bascule. Le conte de fées se transforme en cauchemar et le destin d'Hannah est scellé. Leur relation résistera-t-elle à l'inimaginable ? Sauront-ils vaincre le pire ? Car les légendes sont parfois plus réelles que l'on croit.




Avis :
Salut tout le monde ! Aujourd'hui, je vous fais un avis un peu spécial puisque je vais vous parler non pas d'un livre mais d'une saga ! Enfin, des trois premiers tomes. Vous l'aurez vu, il s'agit des Etoiles de Noss Head de Sophie Jomain. Et si je vous parle de trois romans c'est parce  que je suis en train de dévorer cette saga à une vitesse folle et que chacun de ces livres est un coup de coeur. Mais ne vous en faites pas, il n'y aura aucun spoiler !

Dans le premier tome, nous rencontrons Hannah notre héroïne parisienne qui part passer l'été de ses dix huit ans dans une petite ville perdue en Ecosse où vit sa famille et dont sont originaires ses parents. Hannah est contente de voir sa famille mais elle est tout de même un peu déçue de fêter ses dix huit ans sans ses amis. Pourtant cet été va finalement s'avérer magnifique lorsqu'elle rencontre Leith mais il va vite de nouveau virer au cauchemar... En plus, Leith cache des choses à Hannah, des choses qui semblent la dépasser totalement.

Dans le premier tome, nous pouvons trouver quelques clichés, c'est vrai mais je vous assure que cela change dans les suivants. J'ai beaucoup aimé la façon dont Sophie Jomain amène la mythologie originale de l'histoire car elle le fait au travers d'ouvrages qu'Hannah lit. Les étoiles de Noss Head est une série très mystérieuse qui éveille notre curiosité à chaque page. Je ne vous mens pas en affirmant que nous avons toujours des questions mais que l'auteur prend le temps de vous révéler en gardant le mystère parfois jusqu'à la fin du livre.

Les actions s'enchainent mais jamais trop rapidement et Sophie Jomain nous mène du bout du nez. J'avais littéralement l'impression de dépendre de cette histoire. Ces trois livres sont plus qu'addictifs et pour la première fois de ma vie, j'ai terminé un roman sans m'en rendre compte tant j'étais passionnée par l'histoire.

Chaque fin de livre est une torture. Le suspens est immense et il est impossible de ne pas lire le tome suivant. Même en ayant terminé ces livres depuis plusieurs semaines, j'y pense sans cesse et je meurs d'envie de retrouver ces personnages que j'aime tant. Hannah est une fille banale mais pourtant incroyable. C'est une girlpower à laquelle il est facile de s'attacher. Quant à Leith, et bien... oui. Il est un peu cliché. Mais il est incroyable. Car c'est vrai qu'il est beau mais on lui trouve tout de même des défauts, il nous énerve parfois tout en étant courageux et exceptionnel. Dès le tome 2, on trouve aussi le personnage de Darius qui a été un gros gros coup de coeur pour moi. Je l'aime d'amour (je sais que ce n'est pas très objectif mais c'est vrai). C'est un personnage complet qui pourrait être (presque) réel et ça c'est un point plus que positif.

Dans la suite des tomes, on rencontre de nouvelles créatures mystiques qui m'ont encore davantage plu. Il se passe des choses folles et quand on pense que c'est terminé, que Sophie Jomain ne pourra plus nous surprendre, elle nous bouleverse jusqu'au larmes.
Sa plume est très belle, fluide et si agréable. Les pages défilent plus vite que n'importe quel livre que j'ai lu pour le moment.


Conclusion :
Je vous assure que ces romans m'ont brisée, transportée et je suis tombée amoureuse de l'histoire. Chaque fin est plus affreuse que la précédente et j'ai très peur de lire la suite : je n'ai aucunement envie de lâcher cette série si incroyable. La plume est belle et les personnages profonds. Les actions nous bouleversent nous surprennent et nous émeuvent. Un livre, une saga parfaite en bref. Je vous la conseille de tout mon coeur.

Des bisous, Mila ^-^-^


"A lire de toute urgence !"

lundi 27 novembre 2017

Victor Dixen (Phobos 2)

"Tu sais pourquoi j'aime tant les roses ? Pas parce que ce sont des fleurs romantiques ou parce qu'elles permettent de jouer les jolis coeurs, comme tu me l'as reproché lors de notre première rencontre. Les roses n'ont rien de mièvre ou de gentil, elles sont justes vraies. Cruellement vraies. Si leurs pétales nous montrent que la vie est belle à couper le souffle, leurs épines nous rappellent qu'elle est dangereuse à en crever." 

dimanche 26 novembre 2017

Grisha T1 - Leigh Bardugo

"Je regrette d'avoir mis si longtemps à te voir, mais maintenant, je ne vois que toi."




Auteur : Leigh Bardugo
Éditions : Milan
Genre : Dystopie
Nombre de pages : 350

Prix : 15,90 €
Résumé :
OMBRE. GUERRE. CHAOS.
Un royaume envahi par les ténèbres. Une élite magique qui se bat sans relâche contre ce mal. Des citoyens envoyés en pâture aux créatures qui peuplent le Shadow Fold. Parmi eux : Alina Starkov.
ESPOIR. DESTINÉE. RENOUVEAU.
L'avenir de tous repose sur les épaules d'une orpheline qui ignore tout de son pouvoir. L'Invocatrice de lumière.





Avis :
Salut tout le monde ! J'espère que vous allez bien !

Je dois bien avouer quelque chose. Si en ce moment j'enchaîne les merveilleuses lectures c'est bien grâce aux éditions Milan qui m'envoient des romans tous meilleurs les uns que les autres. Grisha ne déroge pas à la règle et je dirai même plus, puisqu'il a été un gros gros coup de cœur. Alors je remercie énormément Milan pour ce partenariat.

Je pense qu'aucun résumé ne pourra satisfaire la valeur de ce roman mais je peux néanmoins essayer. Dans ce récit fantasy/dystopique, nous trouvons des personnes normales et des Grishas : des sortes de sorciers. Ces derniers ont été créés pour lutter contre un mur de ténèbres qui coupe le pays en deux depuis plusieurs dizaines d'années. Le plus puissant de ces Grishas est le Darkling.
Alina et Mal sont orphelins et vivent ensemble dans un orphelinat depuis tout petits. Ils se sont engagés dans l'armée à présent. Alina a toujours été amoureuse de Mal et leur chemin semble pourtant diverger. Mais quand Alina sauve Mal, le Darkling découvre qu'elle est l'invocatrice de lumière, la seule qui pourra libérer le pays de la nappe de ténèbres. Il la prend sous son aile.

Désolée pour ce résumé bien trop long mais l'histoire est assez complexe et de toutes façons, je vous conseille de vous jeter dessus sans attendre ni même lire le résumé.
L'univers de cette histoire, en plus d'être complexe et original, est merveilleusement bien structuré et très riche en details sans jamais devenir pompeux. C'est un monde qui fait rêver malgré la noirceur qui se cache à l'intérieur.

Les personnages sont justes époustouflants. Au bout de 12 pages exactement j'étais déjà amoureuse de Mal. Il est courageux, gentil et doux mais loin d'être parfait. Alina est aussi incroyable. Déjà le fait qu'elle ne soit pas belle rend l'histoire plus réaliste. Elle est terriblement attachante et ne se plaint jamais, toujours déterminée à tout donner. Je pense que tous ceux ayant lu ce roman sont aussi tombés sous le charme du Darkling....

Ce roman est fou car à aucun moment on ne s'ennuie. Même des détails en apparence insignifiants arrivent à nous passionner. Chaque moment a son importance et le récit est rythmé et très bien construits. Mais si les actions sont nombreuses, il y a cependant des émotions bien présentes. J'ai rit, j'ai été frustrée et touchée, chamboulée. Sont abordés de nombreux sujets parfois sensibles dans notre société et c'est un roman qui fait réfléchir sur la vie. On peut aussi se poser des questions sur le contraste richesse/pauvreté mais Leigh Bardugo aborde toujours ces sujets avec sensibilité, délicatesse et discrétion.

Leigh Bardugo à un don pour nous briser le cœur mais aussi pour nous manipuler. Elle nous fait des révélations au moment où l'on s'y attend le moins et c'est terriblement frustrant. Sa plume est incroyable, belle, même si parfois on pense qu'elle peut être lourde, ce n'est pas du tout le cas. Elle crée des personnages très réalistes sans jamais tomber dans le cliché tout au long de son roman dans lequel on ne s'ennuie jamais.

La fin est... Et bien je peux dire que l'attente jusqu'à Mai va être vraiment très longue parce que j'aurais aimé que ce livre ne s'arrête jamais. Jusqu'à la dernière page on trouve des retournements de situations qui m'ont bouleversé et j'ai d'ailleurs pleuré plusieurs fois durant ce livre. Un roman exceptionnel.

Conclusion
Pour moi, Grisha regroupe tous les éléments indispensables à une merveilleuse histoire : un univers très bien ficelé, des personnages incroyables, une plume simplement belle et des émotions, des milliers d'émotions exceptionnelles. Leigh Bardugo nous embarque dans son histoire complètement folle et addictive. Et je n'en suis pas revenue indifférente.
Comme toujours quand un roman nous plait excessivement, on a toujours l'impression que notre avis est nul par rapport à notre lecture. Alors je finirais juste sur ces phrases: Lisez ce roman. C'est un livre qui vous plaira forcément, j'en suis certaine.

Des bisous, Mila ^-^-^

A lire absolument : coup de coeur !

lundi 20 novembre 2017

Sombres étoiles - Malorie Blackman

"- Tu as peur ?
- Je suis terrifiée.
Je ne m'attendais pas alors à ce qu'il murmure :
- Moi aussi."





Auteur : Malorie Blackman
Éditions : Milan
Genre : Dystopie, Romance
Nombre de pages : 410
Prix : 16,90 €
Résumé :
L'amour peut-il naître au beau milieu des étoiles ?
2164.
Vee et son jumeau Aidan sont seuls à bord de leur vaisseau depuis qu'un terrible virus a terrassé l'ensemble de l'équipage. Leur seul désir : regagner la Terre.
Nathan et ses amis sont des esclaves, qui vivent sur la planète Barros 5. Leur unique souhait : rejoindre la planète Calisto, où la vie sera plus douce.
Vee et Nathan n'auraient jamais du se rencontrer. Mais la vie réserve parfois des surprises, même au fin fond de l'espace...

Avis :
Salut tout le monde ! J'espère que vous allez bien.

Dans cette chronique, je vais vous parler du roman Sombres étoiles de Malorie Blackman. Depuis longtemps je voulais découvrir cette auteure si réputée. Quand j'ai vu que ce livre allait être traduit en français, j'ai sauté de joie et demandé aux éditions Milan de me l'envoyer. Je les remercie énormément pour cette petite merveille.

Aidan et Vie sont jumeaux. Depuis que l'équipage de leur vaisseau spatial est mort suite à un violent virus inconnu, ils vivent seuls. Aidan et Vee sont en direction pour la Terre quand ils détectent un groupe de survivants humains sur une planète proche. Vee décide de les sauver d'une mort certaine. Mais une fois le groupe embarqué sur leur vaisseau, Vee réalise que ce voyage ne va pas s'annoncer de tout repos. Pourtant elle rencontre Nathan. Aucune mésaventure ne les séparera... ou peut-être. Car durant ce voyage, tout ne va pas se passer comme prévu

Avec ce résumé, vous comprendrez que cette histoire est une dystopie accompagnée d'une histoire d'amour. Une grande histoire d'amour. Je tiens à prévenir que même si Sombres étoiles aborde d'autres sujets, la romance est très présente. Mais revenons-en à nos moutons.

J'ai adoré ce livre. C'est une bombe. Il y a plus de rebondissements qu'il n'en faut pour le dire. De plus, on trouve des révélations incroyables sur le présent mais surtout, sur le passé. L'univers est original, bien expliqué et approfondi. Le lecteur ne reste pas sur sa faim et nous avons les réponses à nos questions très vite mais tout en gardant du mystère.L'histoire nous est racontées de deux points de vue : celui de Vee et celui de Nathan. J'ai trouvé vraiment intéressant cette alternance et je ne me suis jamais ennuyée une seconde.

Le fait que nous alternons les points de vue m'a par contre frustrée à un point immense par rapport à la relation entre Vee et Nathan. Je ne vous en dis pas plus mais sachez juste que le fait que Vee et Nathan pensent la même chose en croyant que l'autre pense différemment est juste insoutenable et mon coeur a été broyé.
Mais parlons un peu de cette histoire d'amour. Oui, je l'ai aimée mais je l'ai trouvée bien trop rapide. Sa grande présence ne m'a aucunement dérangée mais ça allait trop vite pour être réel et cela m'a perturbée tout du long. C'est surement l'élément qui a fait que ce roman n'est pas un coup de coeur...

Par contre, j'ai vraiment bien aimé les personnages même s'ils m'ont parfois agacée... Vee est forte, courageuse et je l'ai adoré. J'ai juste regretté qu'elle ne montre pas davantage sa sensibilité ni exprime ses émotions. Quant à Nathan, je suis sous le charme mais il se rabaisse sans cesse et c'est épuisant au bout d'un moment. Leur couple est juste adorable et je vous assure que cela m'a remonté le moral avec toutes ces sombres intrigues.

Malorie Blackman a une très jolie plume qui nous fait défiler les pages à la vitesse de la lumière. Elle arrive à aborder de nombreux sujets sans jamais surcharger son histoire. Beaucoup d'intrigues se mêlent au récit mais cela est fait avec intelligence et rien ne parait de trop.

Ce roman est explosif, passionnant et la fin est atroce tout en étant magnifique. Que de sentiments contradictoires j'ai ressenti ! Je vous assure qu'une des révélation m'a profondément surprise et touchée et... j'ai pleuré. Vraiment. Je pense honnêtement que c'est une des meilleures fins de roman que j'ai pu lire.

Conclusion :
Vous l'aurez compris, ce livre est proche du coup de coeur. J'y ai trouvé des défauts mais l'histoire m'a tellement transportée, chamboulée et les personnages séduite qu'au final, je ressors de cette lecture avec un grand sourire sur le visage (enfin, après avoir pleuré à cause de la fin... les auteurs sont des êtres sadiques). J'ai très envie de lire d'autres romans de Malorie Blackman et je serais heureuse d'avoir votre avis sur ses livres. De mon côté, je vous conseille cette histoire à l'univers si riche et prenant sans aucune hésitation. Foncez !

Des bisous, Mila ^-^-^



"Un ouragan d'actions et d'émotions !"

dimanche 5 novembre 2017

You don't know my name - Kristen Orlando

"L'automne, c'est un peu le dernier feu d'artifice du monde avant que l'hiver n'éteigne toutes ses couleurs."




Auteur : Kristen Orlando
Éditions : Milan
Genre : Espionnage, action
Nombre de pages :
Prix : 15,90 €
Résumé :
Depuis son enfance, Reagan a été élevée par ses parents pour devenir comme eux une espionne d'élite. Elle préférerait pourtant mener une vie normale d'adolescente. Mais le jour où ses parents sont enlevés, elle n'hésite pas à se servir de ses talents exceptionnels pour les retrouver...







Avis :
Salut tout le monde ! J'espère que vous allez bien !
Dans cet article, je viens vous parler d'un roman qui m'a été envoyé par les éditions Milan, que je remercie car j'ai passé un incroyable moment avec ce livre. Il s'agit de You don't know my name de Kristen Orlando. Je ne pensais vraiment pas aimer autant et pourtant si je devais le noter ce serait sans hésitation que je lui mettrais un 4,5/5.

Reagan est une adolescente normale. Hormis le fait que ses parents sont agents-secrets et qu'elle est formée pour devenir comme eux. Aussi, elle change d'identité souvent car des tueurs sont à ses trousses. Mais en ce qui la concerne, il s'agit de quelqu'un de normal... Sauf qu'un jour, les parents de Reagan sont capturés et alors, elle n'hésite pas à mettre tout en oeuvre pour les retrouver...

La première chose qui me vient à l'esprit quand je pense à ce livre c'est l'action. En effet, ce roman est ébouriffant et nous ne nous ennuyons jamais durant notre lecture. Même les moments plus lents sont aussi addictifs. J'ai dévoré ce roman car à chaque page, se trouvait une révélation que je voulais que l'on me dévoile.

C'est la première fois que je lisais un livre sur l'espionnage mais une chose est certaine : ce ne sera pas la dernière car cette histoire m'a réellement donné envie d'en lire davantage. J'ai adoré plonger dans cette ambiance parfois frénétique et sans cesse mystérieuse. Nous nous rendons compte que la vie de Reagan est très difficile et qu'elle ne l'a pas choisi. J'ai eu beaucoup de peine et d'admiration pour elle. Elle ne peut se permettre de s'attacher, au risque de changer d'identité et de devoir abandonner ses amis. Pourtant, quand on la découvre, cela fait un an qu'elle est dans la même ville et elle n'a pu faire autrement que d'apprécier des personnes... et de tomber amoureuse évidemment !
Mais je vous arrête : c'est loin d'être super cliché. Cela peut paraitre peu niais mais étant donné l'univers dans lequel nous évoluons, un peu de tendresse nous rassure durant cette formidable lecture. Alors la petite romance mise en place est bien sympathique.

Comme je le disais, j'ai beaucoup apprécié Reagan. Elle est courageuse, forte, déterminée et pourtant très sensible et fière. Elle ne veut pas montrer de faiblesse car ses parents lui ont appris à refouler ses émotions. Pourtant, on sent à quel point elle est à fleur de peau et l'auteur arrive à nous le faire ressentir mieux que personne. Mais j'avoue que Reagan est beaucoup trop imprudente et que j'avais tout le temps peur pour elle. J'avais sans cesse envie de la raisonner afin qu'elle se calme et soit raisonnable... peine perdue !
La relation qu'entretient Reagan avec sa mère est très touchante et m'a bouleversée.

La plume de Kristen Orlando est simple mais immersive. Dès que j'attrapais ce roman, je me trouvais embarquée dans l'histoire, à ne plus pouvoir lâcher cette histoire. La seule petite chose qui m'a manquée, même si elle était présente, c' est l' émotion. Je l'ai ressenti mais pas assez à mon gout. Cela m'a empêché de m'attacher complètement à Reagan. C'est peut-être ce que je pourrais reprocher à ce roman : trop d'actions pour trop peu de sentiments.

Par contre, la fin est bouleversante. Vous allez me trouver contradictoire mais c'est vraiment un moment qui ne manque de rien : elle est parfaite. Horrible mais superbe. J'avoue... j'ai versé ma petite larme. Mais je vous assure que c'était super triste. Et maintenant vous êtes obligé de lire ce roman pour découvrir pourquoi !


Conclusion :
En commençant cette histoire, je ne m'attendais pas à un récit aussi profond et addictif. La plume est jolie et fluide, à la différence de l'histoire qui peut se montrer sombre et oppressante. La romance qui prend place dans le roman a fait chavirer mon petit coeur mais la relation qui m'a le plus touchée reste celle entre Reagan et sa mère. Même s'il manquait un peu d'émotions à mon gout, You don't know my name a été une merveilleuse découverte que je vous conseille beaucoup. De plus, la fin est incroyable et bouleversante et les rebondissements nous étonnent à chaque fois. Alors qu'attendez-vous ? Foncez lire ce roman !

Connaissez-vous cette histoire ? Vous tente-t-elle ? Connaissez-vous d'autres histoires d'espionnage que je pourrais aimer ? Que lisez-vous en ce moment ?

Des bisous, Mila ^-^-^.





"Une merveilleuse découverte !"

jeudi 19 octobre 2017

Wonder Woman - Leigh Bardugo

"Vivre dans la crainte, ce n'est pas vivre. C'est bien joli de se demander ce qu'on aurait pu accomplir en d'autres circonstances, mais il arrive un moment où il faut se lancer, et essayer."

Auteur : Leigh Bardugo
Éditions : Bayard
Genre : fantastique
Nombre de pages : 589
Prix : 16,90 €
Résumé :

Un bateau explose au large de l'île de Themiscyra où vivent les Amazones. Bravant l'interdiction d'accueillir des humains sur l'île, la princesse Diana, 17 ans, décide de porter secours à Alia, une jeune fille de son âge. Mais à quel prix ? Descendante d'Hélène de Troie, Alia est une Warbringer : elle fait souffler partout un vent de discorde. Elle devait mourir dans le naufrage. En la sauvant, Diana a non seulement enfreint la loi de son île mais aussi ébranlé l'ordre du monde. Tout l'oppose à Alia, jeune ambitieuse qui évolue dans la haute société new-yorkaise et la prend pour une top model prisonnière d'une secte primitive. Pourtant, ensemble, elles vont devoir contrer la malédiction qui pèse sur Alia. Armée de son lasso de vérité et de ses bracelets pare-balles, Diana suit Alia à New York. Elle va découvrir l'amitié, l'amour et la trahison tout en apprenant ce que signifie être une super-héroïne...


Avis :
Salut tout le monde ! J'espère que vous allez bien.
Aujourd'hui, je vais vous parler d'un livre qui m'a été envoyé par les éditions Bayard, que je remercie infiniment. J'étais très impatiente de le lire et je n'ai pas été déçu.

Diana est la princesse des amazones, née de la terre. Déterminée à prouver qu'elle vaut autant que ses soeurs malgré ses origines, elle décide de participer à une course. Mais quand, de son île, elle aperçoit au loin un bateau qui explose, elle brave l'interdit et  sauve une humaine. Mais celle que Diana a sauvé se trouve être Alia, celle qui fera souffler un vent de terreur et de guerre sur le monde, contre son gré. Déterminée à sauver Alia, Diana se lance, avec elle et d'autres amis, à la recherche de la source qui libérera Alia de la malédiction et sauvera le monde.

J'ai été surprise, durant ma lecture, de remarquer que nous suivons Diana avant qu'elle devienne la si célèbre Wonder Woman. Cela m'a beaucoup plu de comprendre ce qu'il lui était arrivé. De plus, l'intrigue de cette histoire est très bien ficelée et complexe, ne laissant aucun détail de côté.
Le récit est vif et haletant. J'ai pris du temps à lire ce roman mais c'est entièrement ma faute car si j'avais eu plusieurs heures devant moi, je l'aurais dévoré. Les rebondissements sont nombreux et certaines surprises étaient telles que je me suis mise en colère, avec la folle envie de rentrer dans l'histoire pour aider nos héros.

Une chose m'a dérangée au début du roman, c'est que je n'arrivais pas à cerner et comprendre Diana. Je la trouvais très contradictoire. Mais au fur et à mesure, j'ai appris à l'apprécier. C'est une jeune femme courageuse, obstinée et toujours prête à aider les autres. Elle apprend la vie en plongeant dans notre monde et j'ai adoré voir le point de vue d'une personne extérieure à notre fonctionnement.
Une autre chose que j'ai apprécié, c'est la mythologie grecque, très présente dans le récit. Je suis une passionnée de ces légendes et mythes alors ce fut avec ravissement que j'en ai appris davantage sur ces croyances.

D'autres personnages dans le livre comme Alia et sa meilleure amie m'ont plu. Sincèrement, Nim est un personnage éclatant ! Elle est drôle, sympatique et occupe vraiment l'espace, davantage qu'Alia qui est bien plus réservée. 

Le récit possède une alternance de point de vue vraiment interessante entre Alia et Diana, nous donnant des objectifs et points de vue différents et apportant d'autres informations au lecteur.
Ce livre est un peu une critique de notre société, au travers de laquelle passe le message que nous devons prendre soin de notre planète comme des relations entre pays. Ce qu'il se passe dans ce roman pourrait se produire dans notre société actuelle et nous fait froid dans le dos : personne ne souhaite qu'une nouvelle guerre éclate.

Durant ma lecture, j'ai enfin pu découvrir la plume de Leigh Bardugo qui est très jolie. Je ne pensais pas découvrir une écriture si fluide et pourtant si belle. J'avoue qu'à certains moments, il m'est arrivée de m'ennuyer mais très peu, seulement le temps que l'histoire et l'intrigue se mettent en place. Par contre, dès que la fin a commencé à approcher, j'ai dévoré ce roman. J'ai été déçue par certains personnages, surprise et émue et j'ai enfin trouvé toutes les émotions que j'attendais de ce livre, de ce récit héroïque.

Conclusion
Ce livre à été une agréable surprise. Je ne m'attendais pas à être si transportée dans l'histoire et encore moins à trouver une si jolie morale à ce fantastique récit. Les personnages m'ont beaucoup plu et j'ai rit avec eux, malgré le malheur qui s'abattait sur leur destin. Même si j'ai trouvé quelques longueurs à ce roman, c'est avec plaisir que je l'ai lu, guidée par l'agréable plume de Leigh Bardugo. A tous les amateurs de fantastique, d'action et de super-héros, foncez lire ce livre !

                    Une histoire passionnante !                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    

lundi 18 septembre 2017

13 reasons why - Jay Asher

"Nul ne peut savoir avec certitude l'impact qu'il a sur la vie d'autrui. La plupart du temps, nous n'en avons même pas la moindre idée. Ce qui ne nous empêche pas de continuer comme si de rien n'était."



Auteur : Jay Asher
Éditions : Albin Michel
Genre : Drame
Nombre de pages : 288
Prix : 16,90 €
Résumé :
Clay Jensen ne veut pas entendre parler des enregistrements qu'Hannah Baker a laissés. Hannah est morte, ses secrets avec elle. Pourtant, son nom figure sur ces enregistrements. Il est l'une des raisons, l'une des treize responsables de sa mort. D'abord choqué, Clay écoute les cassettes en cheminant dans la ville. Puis, il se laisse porter par la voix d'Hannah. Hannah en colère, Hannah heureuse, Hannah blessée et peut-être amoureuse de lui. C'est une jeune fille plus vivante que jamais que découvre Clay. Une fille qui lui dit à l'oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer.


Avis :
13 raisons

Suicide ? Cassette ? Voyez - vous où je veux en venir ? Je l'espère ! Mais si ce n'est pas le cas, je vais vous parler aujourd'hui du roman 13 raisons. Un roman qui a fait beaucoup beaucoup beaucoup parler de lui grâce à la sortie de la série télévisée Netflix. Peut être trop d'ailleurs ? Ai-je aimé ? Ou bien détesté ? C'est ce que vous allez découvrir.

Clay reçoit une boîte en carton. Une boîte pleine de cassettes. 13 faces exactement. Les 13 raisons qui ont poussées Hannah Baker à se suicider. 13 raisons adressées aux 13 personnes qui en sont la cause. Pourquoi Hannah s'est elle suicidée ? Mais encore pire, pourquoi Clay reçoit ses cassettes alors qu'il était amoureux d'Hannah ?

Oui en effet, j'ai beaucoup aimé ce roman. Sûrement moins que d'autres mais ça a été une excellente lecture. J'ai été prise dans l'histoire immédiatement.! L'auteur ne nous laisse pas une seule page pour nous familiariser avec le style et les personnages. Non. Dès la première page, l'intrigue et l'action commencent, nous englobant dans du suspens et de l'horreur, passant par la curiosité jusque à la fin du récit si mouvementé et passionnant.

On suit très peu de personnages. Clay et ses pensées essentiellement même si d'autres personnes apparaissent quelques fois. J'avoue que je l'ai trouvé un peu gnan-gnan. Mais il avait des circonstances atténuantes alors je le lui ai pardonné.
J'ai été très surprise que l'histoire se déroule en une nuit seulement. Et également outrée par tout ce qu'Hannah racontait. Des choses qui m'ont choquées. Même si j'ai trouvé que ça faisait beaucoup pour une seule personne, les éléments sont malgré tout cohérents et plausibles. Toutefois, ces 13 raisons paraissent trop lourdes pour une seule fille. Et pourtant, cela m'a révolté et m'a vraiment rappelé les horreurs du harcèlement ! On doit absolument faire quelque chose pour lutter contre ce fléau!

J'avoue qu'au début je n'aimais pas Hannah. Je la trouvais assez prétentieuse et j'ai conscience que c'est affreux parce qu'elle s'est suicidée mais c'est pourtant la vérité. Pourtant, au fur et à mesure, j'ai commencé à l'apprécier en apprenant à la connaître. Comme souvent, on reste sur la façade que nous offre les gens sans chercher à creuser davantage. 

L'auteur a vraiment fait du bon travail même si j'ai trouvé qu'il s'en sortait un peu trop facilement. Mais il n'empêche que j'ai accroché et adoré. Sa plume est simple et pourtant, on souhaite toujours en savoir plus. Il laisse traîner le suspens sans que le roman soit trop long. Juste assez pour vouloir poursuivre cette formidable histoire.
J'ai aussi vraiment aimé la fin. Elle est parfaite. Rien n'est exceptionnel et c'est ce qui rend l'histoire réaliste. Car oui, après la mort il n'y a rien et ce n'est pas forcément spectaculaire. C'est simple et horrible à la fois.

Conclusion
Pour les personnes qui hésiteraient encore à se lancer dans cette histoire, n'attendez plus. C'est un livre assez court qui vous plaira certainement. Il vous ouvrira évidemment les yeux sur un sujet malheureusement sensible et actuel. Un livre bien écrit que vous aimerez au moins autant que moi. Il s'agit d'une histoire addictive, haletante et émouvante qui à mes yeux, devrait être lue par le plus de personnes possibles.

Avez-vous lu ce roman ? Avez-vous vu la série ? Pensez-vous vous lancer ? Connaissez-vous un roman traitant du harcèlement ?


Une très bonne lecture !

jeudi 7 septembre 2017

After ever happy - Anna Todd

"Personne ne l'est ! Personne n'est normal, je ne veux pas que tu le sois. Je t'aime maintenant, je t'aime toi."




Auteur : Anna Todd
Éditions : Hugo & Cie.
Collection : Hugo New Romance
Genre : Romance
Nombre de pages : 700
Prix : 17,00 €
Résumé :
La vie n'a jamais été rose pour Tessa et Hardin, mais chaque nouveau défi auquel ils doivent faire face renforce leur amour et le lien passionné qui les unit est de plus en plus solide. Mais quand 
un pan de son passé, qu'il n'aurait pu imaginé, lui est révélé, Hardin est touché au cœur. Tessa de son côté subit une tragédie. Les deux amants vont-ils résister à tant de cruauté ? 

Finalement leur histoire familiale, si elle est choquante, ne semble pas très différente l'une de l'autre. Et Tessa n'est plus la douce et gentille fille qu'elle était quand elle a rencontré Hardin, pas plus qu'il n'est le cruel et sombre garçon dont elle est tombée amoureuse. Elle comprend toutes les troublantes émotions sous la carapace d'Hardin et sait qu'elle est la seule qui peut le calmer. Il a besoin d'elle. 

Mais plus le passé d'Hardin resurgit, plus il est inquiet et triste, et plus il repousse Tessa et 
tous les autres au loin. Tessa n'est pas sûre de pouvoir le sauver sans se sacrifier. Elle refuse de l'abandonner sans se battre, mais combattre qui : Hardin ou elle-même ?


Avis :

Bonjour tout le monde ! J'espère que vous allez bien !
Pour ma part, je vais aujourd'hui vous parler du cinquième et dernier tome de la saga tant connue : After. Je suis vraiment heureuse de vous en parler alors commençons.

Nous retrouvons donc nos deux protagonistes plus brisés que jamais par les épreuves qu'ils ont traversées.

Comme à chaque début, j'ai adoré retrouver Tessa et Hardin. Pourtant, je dois dire qu'ils m'ont encore davantage énervée que dans les tomes précédents. En effet, j'ai eu beaucoup de mal à lire les 60 voir 100 premières pages. J'étais frustrée et je m'ennuyais presque. Heureusement, j'ai retrouvé par la suite l'addictivité et les émotions que j'aimais dans cette saga. Mais Hardin et Tessa m'ont retournée en deux. J'étais perdue et énervée parce que je voulais le meilleur pour leur histoire. Pourtant, à chaque fois, quelque chose ne semblait pas coller et ça ne se passait pas comme je le voulais. Si ce schéma pouvait paraître intéressant, au bout d'un certain temps je me suis de nouveau lassée de l'histoire. Il y a eu une période de mou et enfin, le récit s'est vraiment remis en marche. Et comment vous dire que j'aimais tellement que je ne pouvais plus m'arrêter de lire ? Ce dernier quart est sûrement mon passage favoris des 5 tomes. 

Anna Todd a eu des idées formidables aussi bien pour son histoire que dans l'écriture. Je me suis émerveillée de chaque phrase et j'ai profité en me délectant de la sensation, que me procure encore à ce jour, l'histoire d'amour d'Hardin et Tessa. Du premier au dernier tome, je ne me suis pas lassée de sa plume agréable et addictive qui m'a fait passer par de nombreuses émotions.

Je peux également noter qu'Hardin et Tessa prennent beaucoup en maturité dans ce tome-ci. Même s'il font toujours des choses idiotes que je n'ai pas comprises, ils se calment et réfléchissent davantage à la fin du roman. Hardin m'a sûrement davantage énervée que Tessa dans ce 5ème tome, surtout au début car il se dénigre complètement. J'ai réussi à apprécier davantage Tessa qui s'endurcit pour sa part, mais sans être aussi bornée qu'auparavant.

J'ai passé beaucoup de temps sur cette lecture et, au fond de moi, je pense que j'ai fait exprès. Je ne voulais pas quitter ces personnages. Même s'ils m'insupportent, je m'attendais à ressentir un grand vide à la fin de ma lecture... Et ça a été le cas. Je me sentais mal et satisfaite à la fois. Je m'imaginais encore des histoires après la fin. Cette fin si incroyable et qui clôture cette saga plus qu'à la perfection! Cette fin qui m'a mise dans tous mes états et que je ne voyais pourtant pas venir ! Cette fin qui m'a plaqué un immense sourire sur le visage...

Conclusion
En bref, cette saga est un coup de cœur. C'est vrai que seulement le premier et ce dernier tome sont de vrais coup de cœur mais par tout ce que j'ai ressenti, je ne peux classer cette série que de cette manière. Oui, elle a des défauts et des clichés! Oui ce n'est pas super original! Mais oui, c'est bien écrit! Oui, les personnages sont incroyables! Alors oui, je vous conseille cette saga qui vous fera rire, pleurer, colérer et surtout, passer de merveilleux moments en compagnie de ces personnages au travers de rebondissements hauts en couleurs. Alors n'attendez plus pour vous plonger dans l'univers d'Hardin et Tessa!

Avez-vous lu la saga After ? Quel a été votre tome favoris ? Quelle saga me conseillez-vous ?

Des bisous, Mila.

mercredi 30 août 2017

Book Haul Juillet et Août 2017

Salut tout le monde ! J'espère que vous allez bien !

La rentrée arrive et vient pour moi le moment de vous faire mon Book Haul de cet été et surtout, de revenir plus présente sur le blog.
Je trouve que j'ai été plutôt raisonnable même si j'avoue avoir quand même un peu craqué !


Si vous ne le savez pas, j'adore la poésie. Récemment, j'ai eu l'envie de me procurer les ouvrages de grands poètes français. Alors c'est ce que j'ai commencé à faire avec ce livre.

Alcools - Guillaume Apollinaire






















Ensuite, j'ai fait un tour chez Gibert Joseph où j'ai pris deux romans qui me tentaient vraiment, d'occasion et en super état.


Je suis une fille de l'hiver - Laurie Halse Anderson




13 raisons - Jay Asher



Avec mon envie de classiques actuelle, je me suis pris un roman très connu que je voulais découvrir à tout prix.


Le portrait de Dorian Grey - Oscar Wilde



J'ai fait un voyage dans les pays du nord durant mes vacances et là-bas, on trouve de nombreux romans en anglais. Donc j'ai craqué pour ce magnifique livre.

Love her wild - A t t i c u s



Et pour finir, après avoir terminé le si bouleversant "Je suis une fille de l'hiver", j'ai décidé de lire davantage de roman de chez La Belle Colère. Donc, j'ai craqué.

Nous, les déviants - C.J. Skuse

Voici mes achats des deux derniers mois. Chaque roman que je n'ai pas encore lu me fait terriblement envie.

Avez-vous lu certains de ces livres ? Me conseiller vous un roman des éditions La belle colère ? Vos vacances se sont bien passées ?

Des bisous, Mila ^-^-^

samedi 26 août 2017

Je suis une fille de l'hiver - Laurie Halse Anderson

"On se donnait la main pour traverser la forêt sur le sentier de pain d'épices, et le sang coulait de nos doigts. On a dansé avec des sorcières et embrassé des monstres. On s'est transformées en filles de l'hiver et quand elle a tenté de s'enfuir, je l'ai ramenée de force dans la neige parce que j'avais peur d'être seule."



Auteur : Laurie Halse Anderson
Éditions : La Belle Colère
Genre : Trouble Alimentaire
Nombre de pages : 310

Prix : 20,00 €
Résumé :
Lia et Cassie étaient meilleures amies depuis l'école primaire, chacune a développé son propre trouble alimentaire qui ne les mène nulle part si ce n'est au désastre. Les " filles de l'hiver ", prisonnières de glace dans des corps fragiles, et concurrentes dans la course mortelle à la minceur. Maintenant qu'elles ont 18 ans, elle se sont éloignées l'une de l'autre. Malgré ça, Cassie a appelé Lia 33 fois la nuit de sa mort. Celle-ci n'a jamais répondu. Lia se retrouve seule, hantée par le souvenir de son amie, ravagée par la culpabilité de n'avoir pas pu la sauver, obsédée par son besoin d'être mince, et son combat pour accepter son corps. 



Avis :
Bonjour tout le monde !

Aujourd'hui, je m'apprête à vous parler d'un roman qui m'a retournée, chamboulée. Un roman qui m'a profondément marquée et dont personne ne peut ressortir indifférent.
Je vais vous parler du livre 'Je suis une fille de l'hiver'. Un livre qui parle de troubles alimentaires.
Depuis toujours, j'ai envie de comprendre ce qu'il se passe dans la tête d'une personne atteinte de cette maladie. Je souhaite connaître les raisons qui la pousse à se laisser dépérir pour atteindre la maigreur la plus extrême. 
Je n'avais jamais franchi le cap en lisant un livre traitant de ce sujet si difficile et pourtant si courant dans notre société où la minceur est partout et fait rêver autant qu'elle devrait dégoûter.
Alors j'ai acheté ce roman. Sur un coup de tête. J'ai toujours voulu lire un livre des éditions La belle colère. C'est maintenant chose faite et ce ne sera pas le dernier, c'est certain.

Dans ce roman, nous suivons deux amies. Lia (notre héroïne) et Cassie. Nous sommes dans la tête de cette dernière. Mais le roman commence par la mort de Cassie. Cassie qui a appelé 33 fois Lia la nuit de sa mort alors qu'elles ne se parlaient plus. Cassie et Lia, les filles de l'hiver, anciennes meilleures amies et toutes les deux coincées dans leur propre trouble alimentaire. Nous suivons donc la vie de Lia après la mort de Cassie. La dernière fille de l'hiver.

Et c'était affreux. En fait, j'ai adoré ce roman. Mais il m'a mise terriblement mal à l'aise. On sent la pression monter de plus en plus au fil du livre, suivant Lia qui va de plus en plus mal. Lia qui compte les calories. Pas plus de 500 par jour. Lia qui se trouve énorme. Moins de 42 kilogrammes. Lia qui dépérit et nous qui ne pouvons rien faire. 

Comme on est dans sa tête, c'est horrible car nous sommes les premiers témoins de l'horreur, sans avoir les capacités de faire quoi que ce soit. Parfois on en vient même à la défendre contre ceux qui veulent la protéger et puis on réalise ce que l'on est en train de faire et une boule se forme dans notre estomac.
Je pense que c'est un roman qui dépeint merveilleusement bien l'anorexie sous son vrai jour. Brut, violent, psychologique. C'est une maladie réelle dont on a peu conscience. Et ce livre ouvre les yeux, montrant bien que la maladie prend le dessus sur la conscience et que ce ne sont pas les personnes atteintes qui sont folles ou encore dérangées. Elles n'y sont pour rien.

Ce livre contient très peu de personnages importants car Lia est dans une bulle que personne n'ose franchir. Que personne n'arrive à franchir. On s'attache à certains même s'ils ne sont que secondaires, mais le livre est si violent qu'il est presque impossible de ne pas se concentrer exclusivement sur Lia. 

Je pensais, en commençant ce roman, que Cassie serait plus présente. En effet, elle l'est mais pas de la manière que j' imaginais. Plutôt comme un fantôme malveillant parce que Lia se sent horriblement coupable de ne pas avoir décroché. Et Lia est attachante. Vraiment. Et on souhaite le meilleur pour elle alors que l'on a peur. On est terrifiés par la tournure que pourraient prendre les évènements.

La plume de Laurie Halse Anderson est parfaite. Chaque mot est profond, nous transperce et on ne peut pas s'imaginer une autre personne que Lia prononcer ces phrases bouleversantes par tant d'horreur. Elle appuie sur ce qui fait mal. Brisant tabous et retenue et se contentant de la vérité. Jusqu'à la fin. Qui m'a plu mais dont je ne vous dirai rien. 

Conclusion
Ce récit poétique et profond m'a retournée l'estomac. Je suis passée par toutes les émotions durant cette lecture malsaine qui nous prend aux tripes et nous laisse fracturé. Brisé. Mais avec la folle envie de profiter de ce qui nous entoure et rempli d'espoir. Laurie Halse Anderson a écrit un roman bouleversant que tout le monde doit lire. Que tout le monde doit essayer de comprendre même si ça fait mal. Même si c'est dur.

Un coup de coeur profond et bouleversant !

lundi 17 juillet 2017

The sun is also a star - Nicola Yoon

"Nous sommes capables de mener des vies extraordinaires. D'écrire une grande histoire. Pourquoi s'installer dans une routine ? Pourquoi se limiter à ce qui est réaliste ? Pourquoi faire un travail terre à terre ? Nous venons au monde pour rêver et pour accomplir les choses dont nous rêvons."


Auteur : Nicola Yoon
Éditions : Bayard
Genre : Romance
Nombre de pages : 400
Prix : 16,90 €
Résumé :
Daniel, 18 ans, est fils de coréens immigrés à New York. Il passe un entretien pour entrer dans la prestigieuse Université de Yale.Natasha vient de la Jamaïque. Sa famille, immigrée illégalement aux États-Unis, est sous le coup d'une procédure d'expulsion et devra quitter le pays le soir même. L'adolescente tente par tous les moyens de trouver une solution.Sous l'effet d'un enchainement d'évènements dus au hasard (ou au destin ?), Daniel et Natasha se rencontrent et vont vivre, le temps d'une journée, une belle histoire d'amour.Une histoire à laquelle viennent se mêler le jeu des coïncidences, la menace de l'exil et le poids des différences culturelles.


Avis :
Salut tout le monde !
Est-ce nécéssaire de dire que Nicola Yoon est l'auteur d'Everything Everything et que j'attendais son roman avec une immense impatience ? Je ne pense pas. Par contre, il est indispensable que je remercie les éditions Bayard pour l'envoi de ce livre.

Dans The sun is also a star, on rencontre Natasha et Daniel, pendant une journée. Quelques heures qui représenteront une histoire : à eux de l'écrire. Natasha doit quitter les Etas-Unis ce soir et retourner dans son pays natal. Mais Daniel l'a choisi. Le destin les a conduit l'un à l'autre. C'est à eux de décider de ce qu'ils veulent faire ensemble.

J'ai adoré ce roman. Ce n'est pas un coup de coeur, mais j'ai passé un moment éblouissant.
The sun is also a star aborde de nombreux sujets comme l'immigration, le destin, les coïncidences, les différences culturelles. Les chapitres sont très courts et sont divisés en de nombreux points de vue mais également des explications scientifiques. J'ai adoré me cultiver et comprendre davantage les personnes du livre. C'est vraiment un livre rempli d'espoir et qui nous fait comprendre que notre avenir nous appartient et que l'on peut bouleverser le destin déjà écrit pour nous. Nicola Yoon parle aussi de la famille, des convictions mais toujours avec un grand tact et du recul, nous laissant entrevoir des opinions divergentes et fascinantes. Elle n'essaie pas de nous faire penser à sa manière et j'ai adoré cela.

J'ai vraiment apprécié les personnages malgré quelques difficultés à m'attacher à eux. Je ne comprends pas très bien pour quelle raison mais ils m'ont tout de même beaucoup plu !
Natasha et Daniel sont complètement opposés et j'ai adoré ce point là. Natasha est la parfaite scientifique qui ne croit qu'à la science. Daniel est le rêveur poète qui croit au destin et à la bonté humaine. Je me suis sentie plus proche de ce dernier et ce doit être pour cela que Natasha m'a quelques peu agacée à certains moments. Mais ensemble, je les ai adoré. Ils forment un drôle de couple vraiment authentique. C'est d'ailleurs ce que j'ai ressenti durant ma lecture : de l'authenticité.

C'était un mélange pur et une histoire sincère par sa simplicité. Les quelques longueurs m'ont parfois lassée mais ce n'est rien comparé aux moments où j'ai rit, souri, et lorsque mon coeur s'est serré même si je n'ai pas pleuré. Comme je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages, je pense que c'est en partie à cause de cela. Je me suis sentie un peu à l'extérieur à certains passages. Mais dans tous les cas, j'ai vraiment aimé cette histoire.

La fin est vraiment super. Encore une fois, le destin parle et joue avec nos personnages et ce n'est en aucun cas ce que j'avais imaginé pour terminer ce formidable roman. J'ai donc été très surprise et j'ai terminé l'histoire avec un grand sourire sur les lèvres car, une fois de plus, Nicola Yoon a merveilleusement bien fait son travail en nous concoctant cette fin surprenante.

La plume de Nicola Yoon est, comme dans Everything Everything, simple mais très belle. Je trouve que The sun is also a star est même mieux écrit que son premier roman. Les tournures de phrases sont magnifiques et je me suis délectée de ce très beau texte. Surtout qu'elle parait pouvoir écrire de tous les points de vue : Daniel et Natasha mais aussi des personnages secondaire et des scientifiques. Elle donne une véritable profondeur à tous les protagonistes qu'anime sa plume.

Conclusion :
J'ai adoré ce roman. Je ne lui ai trouvé que des points positifs mis à part les longueurs et le fait que je ne me sois pas attaché aux personnages plus que cela. Mais sinon, ce livre est fabuleux et poétique. C'est une ode au destin, aux coïncidences. Une véritable explosion de couleurs entre deux personnages différents mais unis. Je vous conseille ce roman à 100%. C'est vraiment une histoire formidable.

Comptez-vous lire ce roman ? Avez-vous lu Everything Everything ? Aimez-vous Nicola Yoon ? Que lisez-vous en ce moment ?

Des bisous, Mila.

mardi 11 juillet 2017

Harry Potter et La Chambre des Secrets - J.K. Rowling

"Ce sont nos choix, Harry, qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes."



Auteur : J.K. Rowling
Éditions : Gallimard
Collection : Folio
Genre : Jeunesse, Fantastique
Nombre de pages : 364
Prix : 8,50 €
Résumé :
Harry Potter fait une rentrée fracassante en voiture volante à l'école des sorciers. Cette deuxième année ne s'annonce pas de tout repos... surtout depuis qu'une étrange malédiction s'est abattue sur les élèves. Entre les cours de potion magique, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry et ses amis Ron et Hermione trouveront-ils le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ? Un livre magique pour sorciers confirmés.




Avis :
Bonjour à tous ! J'espère que vous allez bien.
Je reviens enfin en ce mois de Juillet, maintenant que je suis en vacances. Désolée d'avoir été très absente.

Quoi qu'il en soit, aujourd'hui, je vous parle d'un livre que tout le monde à lu (ou presque, j'en suis la preuve). Je me suis donné pour objectif de lire tous les HP et c'est ce que je commence à faire en vous parlant aujourd'hui du second tome de cette grande saga. J'avais aimé le tome 1 mais honnêtement, sans plus (non, ne me tapez pas). Pourtant j'avais très envie de continuer la série et de retrouver nos protagonistes si attachants. Alors j'ai lu ce second tome, pour mon plus grand bonheur.

Nous retrouvons donc Harry, Ron et Hermione ainsi que tous leurs amis pour leur seconde année à Poudlard. Bien sûr, ils vont vivre une nouvelle aventure exceptionnelle et passionnante.

Pour commencer, je trouve que l'univers HP a une ambiance très spéciale: Cocooning et surtout, qui nous fait retomber en enfance alors que c'est la première fois que je lisais Harry Potter. J'avais un peu l'impression de rentrer chez moi, quelque part de douillet, doux, mignon et passionnant. Pourtant, au début, j'ai trouvé le roman assez long et s'éternisant un peu. Mais je pense que c'est fait exprès et même dans ces passages longs, je ne m'ennuyais pas.

Si l'on devait parler des personnages, j'imagine que nous sommes tous d'accords pour dire à quel point on les aime. Comme je le disais plus tôt, ils sont furieusement attachants. Ils sont aussi très jeunes. Et ça, l'auteur ne l'oublie pas et met en place une histoire possible pour des enfants de 12 ans. J'ai adoré les Ron, Hermione et Harry. Ron me fait vraiment rire. Je m'identifie beaucoup à Hermione (oui j'étais un peu comme ça à son âge) et Harry m'impressionne tout en restant adorable et enfantin de temps en temps. On ne peut tout de même pas renier leur grande maturité mais ce point là ne m'a aucunement dérangée. Ces trois là sont pour moi un peu... des amis.
Par contre, devons-nous parler du "soi-disant professeur de défense contre les forces du mal" ? Vous savez, le célèbre écrivain imbu de lui-même. L'histoire ne serait pas pareille sans lui mais qu'est-ce qu'il m'a horripilé sur les bords ! J'avoue, j'ai beaucoup rit aussi ;-).

Les aventures de ce livre sont vraiment passionnantes. Il y a souvent des rebondissements et même si j'avais déjà vu le film, j'ai tout de même ressenti de la curiosité, de la peur, du soulagement et de l'anxiété. Dès que je me posais pour lire, j'étais complètement immergée dans cet univers de sorcellerie plus qu'intéressant.

Même si j'ai adoré, j'ai pris longtemps à lire ce roman que j'ai trouvé parfois un peu lourd au niveau du style de l'auteur. En effet, je trouve la plume très belle tout en restant simple et agréable. Pourtant parfois, j'ai l'impression que l'histoire traîne un peu. Ce n'est bien sur qu'un détail mais assez important à mes yeux.

Le dénouement de l'histoire est vraiment super, peut-être un peu simple mais je l'ai aimé et pour moi, c'est le principal. J'ai déjà commandé le troisième tome et j'ai vraiment hâte de poursuivre cette formidable saga qu'est Harry Potter.

Conclusion
Aaaaaahhh. Harry Potter. Que d'amour de tous les côtés pour cette saga. J'espère bien faire parti des Potterhead une fois tous les tomes terminés. Quoi qu'il en soit, ce livre n'a pas été un coup de coeur mais je l'ai adoré. Pour son ambiance familial, ses rebondissements immersifs, ses personnages amicaux et son histoire palpitante.
Si comme moi, vous hésitez à lire cette saga, STOP ! Plongez-vous dans cette univers riche et fascinant immédiatement. Il en vaut le détour malgré les petites lenteurs.

Avez-vous lu la saga au complet ? Est-ce votre favorite ? Mon article vous a-t-il plu ? De quelle maison êtes-vous d'après "Pottermore" ?

PS : Je suis Poufsouffle sur Pottermore et Gryffondor le reste du temps.

Des bisous, Mila ^-^-^